le Mardi 16 juillet 2024
le Mardi 1 août 2023 7:00 Actualités provinciales

L’introduction d’une nouvelle stratégie d’équité et de lutte contre le racisme

Un groupe de personnes LGBTQIA+ avec des drapeaux arc-en-ciel lors d’un événement de Fierté. 
 — PHOTO - DisobeyArt - Adobe Stock
Un groupe de personnes LGBTQIA+ avec des drapeaux arc-en-ciel lors d’un événement de Fierté.
PHOTO - DisobeyArt - Adobe Stock
Au début du mois de juillet, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a publié une nouvelle stratégie pour mieux servir les communautés qui sont victimes de discrimination et de racisme.
L’introduction d’une nouvelle stratégie d’équité et de lutte contre le racisme
00:00 00:00

 Un dessin animé avec des enfants de différentes cultures et une enseignante qui discutent pendant un cours. 

PHOTO - FoxyImage - Adobe Stock

Farida Agogno – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse – Atl

Conscient de l’iniquité, de la haine et du racisme sur le territoire, le gouvernement n’entend pas rester les bras croisés face à la situation.

Sa stratégie comprend des actions qui visent à créer un environnement et des institutions plus équitables et inclusives pour les communautés sous-représentées  telles que les nouveaux arrivants (immigrants et réfugiés), les personnes d’ascendance autochtones, les Afro-Néo-Écossais, la communauté 2SLGBTQIA+, les personnes handicapées, les communautés de genre, les personnes d’ascendance africaine, ainsi que les communautés confessionnelles.  

Pour mieux répondre aux besoins de ces communautés, le gouvernement a travaillé avec 70 organismes communautaires et 1 200 Néo-Écossais dans le but de mieux comprendre et définir les discriminations et le racisme que ces personnes subissent. 

Avec la collaboration du Bureau des initiatives d’équité et de lutte contre le racisme, la province a accordé une somme de 1,18 million de dollars aux municipalités et villages pour que ceux-ci élaborent des plans d’équité et d’antiracisme. Et plus de 250 000 $ seront versés aux organismes communautaires. 

Confirmant son soutien, le premier ministre Tim Houston déclare que le racisme systémique, la haine et l’iniquité n’ont pas leur place dans la province. 

Brad Johns, ministre du Bureau de l’équité et des initiatives antiracistes, ajoute que sa « stratégie d’équité et de lutte contre le racisme représente une étape importante dans l’élimination des obstacles systémiques qui existent actuellement dans les politiques et programmes du secteur public. Il identifie les mesures que nous pouvons prendre pour bâtir une société plus inclusive et qui intègre l’équité et l’antiracisme dans ce que nous faisons en tant que gouvernement. »

PHOTO - master1305 - Adobe Stock

Dans sa quête d’une société diversifiée et inclusive, le ministère de la Justice a investi 4,1 millions de dollars supplémentaires dans African Nova Scotia Justice Institute pour mettre en place des politiques et programmes contre la surreprésentation du racisme anti-noir dans le système judiciaire. 

Le gouvernement veut aussi lutter contre le racisme environnemental qui touche les Mi’kmaq et les communautés néo-écossaises historiquement africaines. Il prévoit la création d’un groupe d’experts sur le sujet qui va lui recommander des mesures concrètes. 

Pour l’année à venir, le Bureau travaillera avec la communauté LGBT pour la collecte de données et des recherches sur les besoins des personnes LGBT. Ce travail sera axé sur les identités croisées des personnes. Autrement dit, la race, l’orientation sexuelle et le genre. 

Pour soutenir le Bureau, le ministère de la Santé et du Bien-être prévoit augmenter son financement au PrideHealth pour la mise en œuvre de programmes de formation pour le personnel de santé dans l’objectif d’offrir aux personnes LGBT des soins dans un climat respectueux et inclusif. 

Aussi, le ministère veut garantir un meilleur soin aux personnes transgenres. Dans sa mission, il veut assurer à travers plus de financement des interventions chirurgicales pour que les personnes transgenres et celles de la communauté de genre reçoivent les soins médicaux dont elles ont besoin. 

D’ici 2030, la Direction de l’accessibilité, avec l’engagement des ministères de l’Environnement, de l’Éducation et de Service, souhaite faire respecter certaines normes pour assurer une meilleure accessibilité aux personnes handicapées. Encore, Affaires municipales et du Logement se joint à la cause, notamment pour développer des logements accessibles aux personnes âgées et handicapées. 

Notons que, pour la première fois dans l’histoire du pays, la Nouvelle-Écosse est la première province à mettre sur pied ce genre de stratégie dont le but est de créer une société plus équitable et inclusive. 

« Nous avons entendu les Néo-Écossais sous-représentés et mal desservis nous parler de leurs expériences, de leurs craintes, et leurs espoirs […] nous avons réfléchi à ce qui s’est passé auparavant et à ce qui se passe aujourd’hui. Cette stratégie répond à ces commentaires par des mesures concrètes. Nous nous réjouissons de travailler avec les communautés pour mettre en œuvre cette stratégie […] ensemble, nous pouvons apporter le changement que nous souhaitons », conclut le Bureau.