le Mardi 16 juillet 2024
le Jeudi 8 juin 2023 7:00 Nouvelles

Les effets de la fumée des feux de forêt sur la santé à ne pas négliger

  PHOTO - Alexandre P. Junior (Pexels)
PHOTO - Alexandre P. Junior (Pexels)
ENTRETIEN – Plusieurs régions du pays enregistrent une détérioration de la qualité de l’air en raison des feux de forêt. Les fines particules émises par la combustion peuvent être transportées sur des centaines de kilomètres du lieu de l’incendie. Le professeur à la faculté de médecine de l'Université d'Ottawa et épidémiologiste principal à Santé Canada, Eric Lavigne, propose des moyens pour composer avec la détérioration de la qualité d l’air.
Les effets de la fumée des feux de forêt sur la santé à ne pas négliger
00:00 00:00

Francopresse : Pourquoi l’inhalation de la fumée des feux de forêt est-elle nocive pour le corps humain?

Éric Lavigne : Il y a une certaine quantité d’études, qui ont montré que lorsque les niveaux de fumée augmentent, surtout à cause des particules qui sont dans l’air, le bois qui va bruler va émettre des particules fines. 

Ces particules-là, qui vont dans l’air qu’on respire, vont causer des problèmes respiratoires et les particules qui vont être inhalé profondément dans les poumons, peuvent être absorbées dans la circulation sanguine.

Quels sont les effets de l’aspiration de la fumée des feux de forêt à court terme? 

Souvent, quand il y a des épisodes de feux de forêt, les gens vont ressentir des symptômes comme l’irritation au niveau du nez, des voies nasales, une toux qui va être sèche, mais aussi des symptômes plus graves comme la difficulté respiratoire qui va nécessiter d’avoir recours à des services de santé. Parfois, davantage de personnes ont des infarctus myocardes, donc des crises cardiaques. On voit aussi une augmentation de la mortalité. 

À chaque année au Canada, on dit qu’il y a environ 400 personnes qui vont mourir prématurément en raison des impacts aigus des feux de forêt. 

État de la situation en date du 5 juin 2023

  • 413 incendies de forêt brûlent dans l’ensemble du pays et 249 sont hors de contrôle
  • 2 214 feux de forêt à l’échelle nationale depuis le début de l’année
  • 3.3 millions d’hectares brulés
  • 18 incendies de forêts actives touchent spécifiquement les Premières Nations
  • 26 000 personnes évacuées à travers le pays.

Éric Lavigne 

PHOTO - Courtoisie

Quels sont les impacts à long terme pour les personnes qui sont fréquemment exposées à la fumée des feux?

Le fait d’être exposé de façon répétée à des feux de forêt augmente potentiellement un risque de développer des maladies respiratoires. Mais on n’a pas encore d’évidence claire sur tous les impacts qu’on pourrait observer, mais on pense qu’il pourrait y avoir des impacts quand même importants comme le développement de cancers ou même des problèmes au niveau de la santé mentale.

Qui sont les personnes les plus vulnérables? 

On parle surtout des personnes âgées, de jeunes enfants qui sont très à risques. Les tranches d’âges adultes d’âge moyen sont peut-être moins à risque, mais si les gens ont des conditions de santé fragile, ils peuvent être considérés à risques. 

Une population qui est quand même importante ici à considérer ce sont les femmes enceintes. On voit de plus en plus d’études qui montrent que le fait d’être exposé à des feux de forêt pendant une grossesse peut avoir des impacts négatifs sur le développement du fœtus. Ça peut potentiellement affecter sa croissance et augmenter le risque d’un accouchement prématuré ou même qu’un enfant naisse à faible poids. C’est une population qui est à risque, mais pas nécessairement discuté, mais qui est très importante à considérer.

Feux de forêt et pollution

La fumée des feux de forêt est composée d’un mélange de gaz, de particules et de vapeur d’eau qui contient des polluants tels :

  • le dioxyde de soufre ;
  • le dioxyde d’azote
  • le monoxyde de carbone ;
  • les composés organiques volatils ;
  • les particules fines (PM2,5)
  • l’ozone

Source : Gouvernement du Canada

Quelles mesures pouvons-nous prendre pour nous protéger des particules fines de la fumée des feux de forêt?

Si on sait qu’on est dans un secteur qui peut être affecté par les feux de forêt, c’est d’avoir un purificateur d’air qui est muni de la mention HEPA qui est une mention pour filtrer les particules fines. Ça peut être une bonne chose si on met le purificateur d’air portatif dans une pièce à laquelle on passe la majorité de notre temps. 

Si les particules sont élevées, c’est mieux de garder les fenêtres fermer, d’éviter d’aller à l’extérieur pour faire une activité surtout une activité physique. Si on doit se déplacer à l’extérieur, on peut porter un masque surtout les masques de type N95 qui sont utiles pour filtrer les particules.

Les feux de forêt ont commencé plus tôt cette année. Est-ce un signe précurseur pour les années à venir? 

Les modèles des experts dans le domaine du réchauffement climatique nous indiquent que si les concentrations à gaz à effet de serre augmentent, on va voir davantage des feux de forêt. 

Maintenant, au Canada par exemple, ce ne sera pas toutes les régions qui vont être affectées de façon égale. On pense que l’Ouest canadien va être affecté davantage. De façon générale, on va voir davantage de feux de forêt qui vont être plus intenses, qui vont survenir plus tôt durant la saison, et qui vont durer plus longtemps.

Les propos ont été réorganisés pour des raisons de longueur et de cohérence.