le Jeudi 21 septembre 2023
le Mercredi 31 mai 2023 7:00 Rubrique - Mon virage vert

Ralentir notre rythme de vie pour faire des choix de consommation judicieux

Les bienfaits d'un repas maison. — PHOTO(S) - Pexels
Les bienfaits d'un repas maison.
PHOTO(S) - Pexels
Un regard sur ce que représente la durabilité au quotidien pour nos lecteurs, des habitudes bien ancrées aux défis encore à relever pour un avenir durable en Nouvelle-Écosse.
Ralentir notre rythme de vie pour faire des choix de consommation judicieux
00:00 00:00

On rencontre Shanti, à Halifax, récemment établie en Nouvelle-Écosse avec sa famille. Pour elle, l’écoconscience au quotidien, c’est faire des choix judicieux dans les achats et ralentir un peu notre rythme de vie.

Êtes-vous sensible aux enjeux de l’environnement ?

Eh bien, je sais que ce n’est pas la réponse idéale, mais la vérité c’est que j’ai emménagé avec ma famille en Nouvelle-Écosse il y a juste un peu plus d’un an et l’environnement n’a pas été très présent dans notre esprit, car on devait s’occuper des priorités et s’assurer que la famille soit établie. Mais là où j’ai grandi, nous sommes soucieux de l’environnement, surtout parce que nous sommes très dépendants de la nature, donc ça fait partie de notre quotidien.

Trouvez-vous que le style de vie ici est très différent de ce à quoi vous étiez habituée ?

À certains égards, oui. Et je trouve ça intéressant surtout au travail. Je travaille comme caissière et j’apprends beaucoup sur les habitudes des clients en scannant leurs achats. Il y a des produits qui représentent vraiment toutes les cultures, que n’importe qui achète. Mais d’autres choses que les gens achètent, je ne comprends pas. Comme les plats à emporter surgelés par exemple, ils sont si petits et ce sont des repas très faciles à préparer soi-même. Je sais que tout le monde est occupé par le travail et les autres activités, mais moi j’ai toujours cuisiné. Je ne peux pas imaginer vivre sans cuisiner pour ma famille. On aime parfois sortir pour un événement spécial, mais acheter un repas dans une boîte congelée, ça non. Et puis l’emballage de chaque boîte, c’est vraiment beaucoup de déchets là.

Faire ses propres produits de soins naturels.

Vous aimez cuisiner des plats pour les partager avec votre famille. Avez-vous d’autres habitudes écoresponsables dans votre quotidien ?

Comme je l’ai dit, je n’ai pas vraiment pensé à l’environnement ces derniers temps. Nous nous sommes concentrés sur la recherche d’une stabilité dans notre nouvelle vie. Mais il y a des choses que je fais sans trop réfléchir, je suppose. Comme les produits de soins par exemple. Je vois beaucoup de produits d’hygiène passer au travail et je n’y suis pas tellement habituée. J’ai grandi en utilisant des produits que nous avons sous la main pour les soins de la peau et des cheveux par exemple. J’ai des recettes pour faire mon après-shampooing et des crèmes nourrissantes avec des produits simples. C’est tellement facile et on connaît les ingrédients. 

Pensez-vous que nous pouvons faire mieux en termes de consommation pour être plus respectueux de l’environnement ?

Oui. Absolument. Il y a tellement de choses que je scanne tous les jours qui ne devraient vraiment pas être là. Et les gens qui les achètent, ils le savent aussi. Nous savons tous qu’il vaudrait mieux ne pas acheter un produit qui n’a pas beaucoup de sens ou que l’on peut faire soi-même, mieux et pour moins cher. Mais on fait tous les mêmes erreurs parce qu’on est pressé. Nos vies sont trop occupées et ça n’aide pas à faire les bons choix, alors du coup on… prend des raccourcis ? 

Les meubles d’occasion.

Y a-t-il un conseil que vous aimeriez partager en termes d’écologie ?

Eh bien, si je regarde mon expérience personnelle, lorsque nous avons déménagé ici, on a reçu du soutien et des conseils sur les endroits où acheter ce dont on avait besoin. Des magasins où on pouvait trouver des meubles et des vêtements d’occasion, car c’était moins cher et plus facile à avoir tout de suite. Et je pense que c’était une excellente idée,  car ça nous a permis d’avoir les choses essentielles pour un petit budget. Et puis aujourd’hui, on a toujours les meubles qu’on avait achetés. Et pour moi, ce n’est pas juste le meuble, ça représente notre nouvelle vie dans notre nouveau pays. Et ces objets ont une histoire, ils étaient à d’autres personnes avant nous et j’aime être connectée à ces personnes dans un sens à travers ça. Je pense que plus de gens devraient acheter d’occasion. C’est bon pour économiser et c’est bon pour l’environnement aussi.

Retrouvez cet article en version intégrale sur notre site à islandstocottages.com. Vous aimeriez vous aussi partager avec nous votre vision de la durabilité ? Contactez-nous via notre site Web !