le Dimanche 28 mai 2023
le Mercredi 10 mai 2023 9:00 Nouvelles

La cérémonie officielle de couronnement du Roi Charles III à Ottawa

Le roi Charles en septembre 2022.  — PHOTO - Simon Dawson/No10 Downing Street – Crown Copyright
Le roi Charles en septembre 2022.
PHOTO - Simon Dawson/No10 Downing Street – Crown Copyright
FRANCOPRESSE – Pendant que les célébrations du couronnement du Roi Charles III et la reine Camilla se déroulaient au Royaume-Uni, le Canada a souligné l’évènement par une cérémonie officielle le 6 mai 2023. Un parterre de ministres, de hauts dignitaires et d’invités choisis a meublé la cérémonie de couronnement d’environ une heure.

Salle comble à la cérémonie de couronnement du roi Charles III organisée à Ottawa. 

PHOTO - Boni Kadio – Francopresse

C’est dans une salle comble que s’est tenue la cérémonie canadienne de couronnement du Roi Charles III, quelques heures après le couronnement officiel au Royaume-Uni. Les ministres fédéraux Bill Blair, Dominic LeBlanc, Helena Jaczek et Gudie Hutchings ont participé à la cérémonie de même que l’ingénieure en aérospatiale Farah Alibay et le conseiller spirituel algonquin et poète officiel d’Ottawa Albert Dumont.

Les maitres de cérémonie, le secrétaire canadien du roi, Donald Booth, et la sous-ministre adjointe du Sport, des évènements majeurs et des commémorations, Emmanuelle Sajous, ont relevé que «cette cérémonie marque le début du règne de Sa Majesté le roi Charles III en tant que roi du Canada et souligne la relation privilégiée que le Souverain entretient avec le Canada depuis plus de 50 ans».

Dans sa déclaration poétique, le conseiller spirituel Algonquin Albert Dumont a rappelé au roi sa volonté affichée et affirmée d’établir des «liens humains solides entre la monarchie et les peuples du Commonwealth».

À sa suite, l’ingénieure en aérospatiale Farah Alibay, fille d’immigrants et personne queer, qui a piloté le robot Perseverance sur Mars, a surtout vanté la double importance de la communauté dans son intégration réussie. «Aujourd’hui, je vous invite à prendre un moment pour reconnaitre la communauté qui a contribué à vous élever et au chemin que vous avez parcouru pour être ici», a-t-elle déclaré.

La cérémonie a été animée par des interludes musicaux, notamment du groupe algonquin Eagle River Singers et de l’auteure-compositrice-interprète Florence K. La poétesse-slameuse Sabrina Benaim, qui a proposé une ode à l’environnement, a rappelé l’importance de nos petits gestes dans la conservation de notre environnement.

L’ingénieure en aérospatiale, Farah Alibay, a vanté l’importance de la communauté dans son message. 

PHOTO - Boni Kadio – Francopresse

Des objets commémoratifs canadiens

Pour l’occasion, la présidente de la Monnaie royale canadienne Marie Lemay a dévoilé une série de pièces commémoratives et la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Helena Jaczek, a présenté le nouveau timbre permanent de Poste Canada.

Le ministre de la Protection civile et président du Conseil privé du Roi, Bill Blair, a dévoilé le nouveau drapeau du Roi et de la couronne royale canadienne. «Le couronnement fait partie de notre identité nationale et contribue à un sentiment d’unité et de fierté parmi les tous les Canadiens», a-t-il déclaré.

Pour sa part, le ministre des Affaires intergouvernementales Dominic LeBlanc a annoncé que plus de 30 000 médailles seront remises, sans partisanerie, à des Canadiennes et Canadiens de partout au Canada pour leurs contributions majeures et exceptionnelles aux plans national et international.

Dévoilement de la pièce commémorative du couronnement par la présidente de la Monnaie royale canadienne, Mélanie Lemay, et la ministre Helena Jaczek. 

PHOTO - Boni Kadio - Francopresse

La place de la diversité discutée

Le directeur général du Congrès canadien sur la diversité, l’inclusivité et l’équité en milieu de travail, Nosakhare Alex Ihama, regrette «l’absence de représentativité équilibrée dans les services, dans les participants. J’aurais espéré que dans une telle occasion, il y aurait des personnes noires, indiennes, des musulmans, des personnes portant un hijab. Donc, c’était une cérémonie spectaculaire, mais pas de diversité.»

Il espère que ce couronnement du roi Charles III va apporter au Canada «unité, harmonie, diversité, solidarité, réparation, excuses publiques, réconciliation. En un mot, rassembler les citoyens, c’est le rôle du roi. J’espère qu’il sera ouvert à de nouveaux changements».

Lorenzo O. Grandini, un nouveau Canadien, a tout de même senti une place pour la diversité pendant la cérémonie. «Je suis content d’être ici. Pour moi, comme nouveau Canadien, cette cérémonie est la manifestation du multiculturalisme canadien, de l’inclusion, et elle représente le symbole de l’unité.»

Mélanie Kwong, directrice générale Événements majeurs, commémorations et expérience de la Capitale, qualifie la cérémonie de réussite. «C’est un moment de réflexion. Ce que nous sommes venus chercher, ce sont les thèmes de l’environnement, la communauté. Tout un chacun peut prendre un moment de réflexion à ce que ça veut dire pour eux.»

Une salve de 21 coups de canon sur la colline du Parlement en l’honneur du roi Charles III a retenti pour conclure cette cérémonie.

L’auteure-compositrice-interprète Florence K.

Boni Kadio – Francopresse

Mélanie Kwong, directrice générale Événements majeurs, commémorations et expérience de la Capitale.

Boni Kadio – Francopresse

Lorenzo O. Grandini était l’un des invités à la cérémonie de couronnement organisée à Ottawa.

Boni Kadio – Francopresse