le Mardi 7 février 2023
le Mercredi 18 janvier 2023 7:00 Nos communautés - Pomquet

Les souvenirs des mames de Pomquet

Le village de Pomquet. — PHOTO(S) - YouTube (capture d’écran)
Le village de Pomquet.
PHOTO(S) - YouTube (capture d’écran)
Le court-métrage La mame de Pomquet, qui souligne l’importance du rôle des femmes acadiennes, est désormais disponible au grand public, près d’un an depuis sa première projection.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Puisqu’il a été inscrit au Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), le film ne pouvait pas être en libre accès sur les plateformes en ligne et le lien était accessible à un nombre limité d’organismes. 

Le FICFA, qui a eu lieu du 10 au 18 novembre 2022, a retenu le film pour faire partie de sa programmation des court-métrages acadiens et, depuis le 15 novembre, il est disponible sur YouTube. 

Le projet vidéo a été présenté devant plus de 200 personnes à Moncton. « La salle a vraiment bien réagi au film », affirme Valentin Alfano, réalisateur de La mame de Pomquet. 

Le court-métrage n’a pas remporté de prix, mais M. Alfano est reconnaissant du fait qu’un plus large public ait eu la chance de le voir. « On s’est juste dit qu’il faudrait que ce film sorte de la province pour être vu par d’autres. »

Cecile MacEachern du court-métrage La mame de Pomquet. 

Un projet qui a germé

La mame de Pomquet a été présenté à quelques reprises depuis son avant-première au printemps 2022, notamment lors de la fête des Mères 2022. 

Au début, le projet de la Société acadienne Sainte-Croix (SASC) ne devait pas être un documentaire, mais plutôt une vidéo communautaire afin de souligner le rôle des femmes qui ont assuré la pérennité du village. 

Dans les premières secondes du court-métrage, on fait connaissance de Weldon Boudreau, le musicien derrière la chanson du mini-documentaire, qui va à la rencontre des aînés de Pomquet « pour entendre parler leur vécu ». 

Il recueille les témoignages de six femmes qui se remémorent le temps passé avec leur mame. On découvre rapidement que les mames de Pomquet ont laissé leur trace et que la communauté ne serait rien sans le travail de ces femmes qui ont élevé leur famille, soigné leurs proches et aidé les membres de sa communauté. 

Une première tentative

Valentin Alfano révèle que le film était un test pour évaluer le potentiel d’autres projets. En décembre, le réalisateur s’est rendu à Truro pour effectuer le tournage d’un projet dans un format similaire à La mame de Pomquet racontant l’histoire du chemin de fer. 

Dans ce nouveau court-métrage, le musicien Weldon Boudreau rencontre des aînés de la région pour y découvrir le rôle du train dans la construction de la communauté de Truro. 

M. Alfano mentionne qu’un troisième projet vidéo sera tourné à Chezzetcook au printemps. « Le but, c’est de sortir trois films de 10 minutes pour qu’on ait un 30 minutes de trois endroits acadiens qui ont eu des histoires et des passés et qu’on va essayer de mettre en image », annonce le réalisateur. 

Comme dans le premier film, M. Boudreau sera l’auteur des chansons présentées dans les capsules tournées à Truro et à Chezzetcook.