le Mardi 7 février 2023
le Vendredi 16 Décembre 2022 8:00 | mis à jour le 23 Décembre 2022 13:42

Un concert communautaire bilingue avec Terry Kelly dans Richmond

Isabelle Ferdais (au piano), Emily Samson & Sophie Boudreau au chant et Ben Samson à la guitare entourés des élèves de l'École Beau-Port (CSAP) et de Richmond Academy. — PHOTO(S) -  Vanessa Roy-Savoie
Isabelle Ferdais (au piano), Emily Samson & Sophie Boudreau au chant et Ben Samson à la guitare entourés des élèves de l'École Beau-Port (CSAP) et de Richmond Academy.
PHOTO(S) - Vanessa Roy-Savoie
ARICHAT - Terry Kelly était de passage dans Richmond pour offrir un concert des fêtes bilingue, accompagné d’élèves de la région.

Natif de Terre-Neuve, mais résidant dans la région d’Halifax depuis plusieurs années, l’artiste aveugle de 67 ans mène encore une vie très active. Il offre entre autres des ateliers d’écriture de chanson et des présentations dans les écoles, où il encourage les élèves a performer et à partager leurs talents. 

« You don’t have to be a world class singer, just put your heart into it (Tu n’as pas besoin d’être un chanteur exceptionnel, il faut juste y mettre son cœur) », dit M. Kelly. « I love their energy, when they all sign together, it’s like a big hug all around you (J’adore leur énergie, quand ils chantent tous ensemble, c’est comme si on pouvait sentir leur énergie nous enrober, comme un gros câlin). »

Terry Kelly, accompagné par les élèves de l’École Beau-Port et de Richmond Academy

Le musicien a adapté quelques-unes de ses chansons en français, dont A Pittence Of Time, ou C’est si peu de tempsCelebration of life, ou Célébrer la vie

En parlant de ceci, il confie que, lorsqu’il était jeune, il portait une attention particulière aux sons et qu’il essayait de reproduire l’accent du mieux qu’il pouvait, mais qu’il n’était pas nécessairement bon en français. 

« Because I love languages, I made the point of adapting some of my music to French (Parce que j’adore les langues, je me suis donné comme mission d’adapter quelques -unes de mes chansons en français) », raconte M. Kelly. 

C’est le chanteur qui a contacté directement les enseignantes de musique des écoles de Richmond pour leur proposer de faire un spectacle bilingue communautaire. 

Les enseignantes de musique, Renée Samson de l’École Beau-Port et Krista Norman de Richmond Education Center Academy, ont pratiqué avec leurs élèves et le chanteur, à distance, pendant plusieurs semaines. Chacun pratiquait, de son côté, en enregistrant ce qu’ils faisaient et ensuite partageait leur vidéo aux autres. 

M. Kelly et les élèves se sont rencontrés en personne pour la première fois seulement à la veille du concert pour pratiquer les chansons tous ensemble. « Terry  Kelly est super avec les jeunes, raconte Renée Samson, enseignante de musique à l’École Beau-Port. Il fait sûr qu’ils sont OK avec les choses. Il check sur eux, il leur donne des pauses pour boire et manger, il est vraiment génial avec les enfants. »

Terry Kelly, accompagné au violon par Allison Kehoe

« En plus, il est vraiment flexible et c’était très important pour lui que le concert soit communautaire et que ça implique des jeunes de la région, précise-t-elle. Nous avons 20 jeunes sur l’estrade, entre les deux écoles, qui ont entre 6 et 18 ans. » 

« Il est drôle, et il a beaucoup d’énergie », commentent Eidaca George et Gavin Berthier, deux élèves qui ont accompagné M. Kelly sur scène au Island Nest, le 10 décembre.  

Pendant la soirée, les spectateurs ont pu entendre M. Kelly et les élèves des deux écoles performer un ensemble de chansons festives en français et en anglais. 

Sur scène, en accompagnement musical lors des chansons, il y avait Allison Kehoe au violon, Ben Samson a la guitare et Kallum Macrea au Cajón. 

Les élèves des deux écoles ont également chanté quelques chansons seuls sur la scène devant une salle bien remplie. 

Quelques vidéos des soirées musicales sont disponibles sur les réseaux sociaux de   l’artiste ou de l’École Beau-Port.