le Samedi 3 Décembre 2022
le Jeudi 24 novembre 2022 14:06 Acadie et Francophonie

Comprendre la diversité avec Ronald Labelle

Les participants de la table ronde sur la diversité culturelle. — PHOTO(S) - Clermont Charland
Les participants de la table ronde sur la diversité culturelle.
PHOTO(S) - Clermont Charland
Le centre communautaire Étoile de l’Acadie a organisé la première table ronde sur les rendez-vous culturels pour comprendre davantage la diversité. Le thème de la première rencontre était La peur de l’inconnu, la peur de l’autre, la peur de la différence.

Atika Bayebane, directrice générale du centre communautaire Étoile de l’Acadie qui est d’origine marocaine, a présenté le conférencier invité Ronald Labelle, docteur en ethnologie, aux participants de la table ronde.

La directrice générale du centre communautaire Étoile de l’Acadie, Atika Bayebane, présentant le conférencier invité Dr Ronald Labelle.

M. Labelle a partagé avec les participants plusieurs idées, faits historiques et perceptions que nous pouvons avoir relativement à la diversité culturelle. Il a discuté notamment des liens forts et historiques entre les Acadiens et les Premières Nations, un lien qui s’est affaibli avec les siècles. 

Il a aussi mentionné le fait qu’il y a deux langues officielles en Nouvelle-Écosse, l’anglais et le français. La langue des Premières Nations se perd, un peu comme le gaélique ainsi que la langue française qui diminue également en Nouvelle-Écosse.

Les minorités invisibles, dont les francophones, sont souvent obligées de sortir de leur zone de confort et de s’affirmer, d’effacer les aspects négatifs. Il faut donc s’ouvrir à la culture de l’autre, s’y intéresser, poser des questions. Suite à ces réflexions, les participants ont eu la chance de partager leurs expériences sur la diversité culturelle. 

Le nouveau livre de Ronald Labelle, Thomas LeBlanc, Contes d’Acadie.

Le visage de la communauté acadienne et francophone de la région de Sydney se transforme depuis plusieurs années avec l’arrivée d’immigrants qui travaillent au Collège de la Garde côtière canadienne, à l’Université du Cap-Breton ou au Centre scolaire Étoile de l’Acadie. 

Le visage de la municipalité régionale du Cap-Breton se transforme également depuis plusieurs années avec l’accueil massif d’étudiants à l’Université du Cap-Breton et provenance de l’Inde.

La rencontre a été suivie par la présentation du nouveau livre Thomas Leblanc, Contes d’Acadie, édition critique par M. Labelle. Ce dernier a longtemps travaillé au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson de l’Université de Moncton et est professeur de français et d’études acadiennes retraité de l’Université du Cap-Breton.

Nous pouvons également entendre Dr Ronald Labelle toutes les deux semaines sur les ondes de CBC Cape Breton, le jeudi matin vers 7 h 45 avec l’animateur Steve Sutherland.