le Samedi 3 Décembre 2022
le Mercredi 23 novembre 2022 7:00 Nos communautés - Argyle

Paul Saulnier : 60 ans à jouer l’orgue

la messe du 13 novembre à l’église Saint-Pierre, à Pubnico-Ouest, a été l’occasion de souligner le travail à Paul Saulnier qui joue l’orgue pour cette église depuis 60 ans. — PHOTO(S) - Jean-Philippe Giroux
la messe du 13 novembre à l’église Saint-Pierre, à Pubnico-Ouest, a été l’occasion de souligner le travail à Paul Saulnier qui joue l’orgue pour cette église depuis 60 ans.
PHOTO(S) - Jean-Philippe Giroux
Les paroissiens de l'église Saint-Pierre à Pubnico-Ouest ont célébré à la bonne franquette les 60 ans de service de leur chef de chœur et organiste principal, Paul Saulnier.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Ce ne sont pas toutes les églises en Nouvelle-Écosse qui ont la chance de mener leurs célébrations religieuses avec un chœur et un organiste, affirme le Père Cyrille Assihou lors d’une messe en l’honneur du 60e de leur organiste. 

Le père Assihou a souligné l’enjeu de la relève des organistes dans les églises. En effet, la communauté religieuse de Pubnico a encore des difficultés à trouver quelqu’un qui souhaite jouer l’orgue. 

« Le mot s’est passé, mais il n’y a personne qui était vraiment intéressé », mentionne M. Saulnier. Il a tenté de montrer à un membre de la communauté à jouer l’orgue, mais ses efforts n’ont pas eu les résultats escomptés. 

L’organiste fait remarquer que les nouvelles générations se tournent surtout vers d’autres instruments plus populaires, comme la guitare, pour s’exprimer à travers la musique.

Du piano à l’orgue 

Lorsque Paul Saulnier était en troisième année, la sœur supérieure de son école est venue en classe en quête d’un joueur de piano. Sans trop y penser, M. Saulnier a levé sa main pour suivre des cours. 

Dès lors, son père a mené une recherche pour lui trouver un instrument et une table d’harmonie. Il réussit à mettre la main sur un piano qui a survécu à l’explosion d’Halifax. 

Après quelques réparations, le piano était assez fonctionnel pour lui permettre de se pratiquer. 

En 1953, au moment où il fréquentait le Collège Sainte-Anne, le jeune pianiste a eu l’occasion d’apprendre à jouer l’orgue à l’église Sainte-Anne. 

Avec un peu de pratique, le musicien a commencé à maîtriser son nouvel instrument. Il contribue alors aux cérémonies religieuses à la Pointe-de-l’Église. 

La messe du 13 novembre à l’église Saint-Pierre, à Pubnico-Ouest, a été l’occasion de souligner le travail à Paul Saulnier qui joue l’orgue pour cette église depuis 60 ans. 

M. Saulnier mentionne qu’il n’y avait pas énormément de gens à l’époque qui voulaient apprendre à jouer l’orgue. Il en a donc profité, à chaque occasion qu’il avait pour perfectionner sa maîtrise de l’instrument.  

Après son mariage en 1962, M. Saulnier a remplacé sa femme à l’orgue de l’église Saint-Pierre à Pubnico-Ouest. Il devient dès lors l’organiste régulier et le chef de chorale au cœur des messes. 

Des décennies plus tard, cette même église a fêté son 60e anniversaire en tant qu’organiste, soulignant les milliers d’heures qu’il a consacrées à la musique des messes. 

En dehors de sa longue carrière en éducation, M. Saulnier s’est démarqué dans le monde de la musique. Il a donné de nombreuses prestations musicales à la radio, à la télévision et en concert avec l’Orchestre symphonique de la Nouvelle-Écosse. 

Il a porté plusieurs chapeaux musicaux au fil de sa vie:  pianiste-compositeur ayant réalisé trois albums, directeur de diverses chorales, dont Les Chanteurs de la Baronnie et la chorale de l’église Saint-Pierre, ainsi qu’accompagnateur et arrangeur pour divers groupes. 

L’église Saint-Pierre, à Pubnico-Ouest.