le Samedi 3 Décembre 2022
le Lundi 14 novembre 2022 7:23 Nos communautés - Clare

Conversation and Coffee : apprendre l’anglais dans un environnement convivial

Emily Vaughan enseigne à un participant l’anglais à la Galerie d’art Le Trécarré, au Rendez-vous de la Baie.  — PHOTO(S) - Jean-Philippe Giroux
Emily Vaughan enseigne à un participant l’anglais à la Galerie d’art Le Trécarré, au Rendez-vous de la Baie.
PHOTO(S) - Jean-Philippe Giroux
Apprendre une nouvelle langue peut être parfois intimidant. C’est pour cette raison que la Communauté francophone accueillante de Clare organise chaque semaine des cours d’anglais gratuits pour les nouveaux arrivants de la région.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

C’est entre un café et une présentation avec diapositives à la Galerie d’art Le Trécarré, au Rendez-vous de la Baie, que des participants cheminent dans leur apprentissage de la langue de Shakespeare. 

La Communauté francophone accueillante (CFA) travaille de près avec YREACH Settlement Services afin d’offrir des cours d’anglais pour aider les nouveaux arrivants à trouver leur place dans la communauté.

C’est un endroit où ils peuvent se rencontrer, se faire des amis »

— Marcel Saulnier

Marcel Saulnier, gérant du Centre de bienvenue du Rendez-vous de la Baie. 

En effet, Conversation and Coffee n’est pas qu’un cours magistral. Les séances ont pour but de promouvoir le réseautage entre participants pour qu’ils puissent établir des liens dans la région. 

« C’est un endroit où ils peuvent se rencontrer, se faire des amis », dit Marcel Saulnier, gérant du Centre de bienvenue du Rendez-vous de la Baie.

Il y a quelques semaines, la communauté de Clare a accueilli des réfugiés ukrainiens, mentionne le gérant. Ils se sont ajoutés à la liste des participants du programme d’anglais et commencent déjà à s’intégrer. 

Les apprenants qui n’ont pas accès à une voiture peuvent se fier au service de Transport de Clare pour se rendre au Rendez-vous de la Baie. Les déplacements sont sans frais, grâce à un fonds supplémentaire. 

Quelque 13 816 immigrants sont arrivés en Nouvelle-Écosse entre le 1er juillet 2021 et le 1er juillet 2022. 

Emily Vaughan, enseignante responsable des séances du programme local Conversation and Coffee

Entre l’anglais et le français

Bien que la Baie Sainte-Marie soit une région francophone et bilingue, l’anglais est un outil indispensable pour se débrouiller au quotidien. 

Et dans bon nombre de cas, l’anglais est la langue la mieux comprise par les gens issus de l’immigration qui s’installent en Clare. 

« Pour eux, c’est souvent le cas qu’ils ont une miette d’anglais, mais zéro français, explique M. Saulnier. Si on a des cours d’anglais, on peut d’une manière les aider à au moins pouvoir communiquer. »  

En 2018, moins de 1% des nouveaux arrivants en province avaient le français comme langue principale. 

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a lancé le 7 novembre – lors d’un forum provincial soulignant la Semaine nationale de l’immigration francophone – un nouveau plan d’action pour attirer davantage de nouveaux arrivants de langue française. 

La province souhaite dépasser l’objectif d’Ottawa de 4,4 % et insiste sur le fait que ses efforts en matière d’attraction des francophones vont bon train. 

Elle signale notamment une augmentation de 6,4 % en 2021 du pourcentage de candidats francophones approuvés par le Programme provincial des candidats.