le Samedi 3 Décembre 2022
le Mardi 1 novembre 2022 7:00 | mis à jour le 8 novembre 2022 14:05 Actualités provinciales

Parlons de leadership jeunesse, pas juste de leadership

Une photo de groupe avec les leaders des 11 écoles secondaires du CSAP.  — PHOTO(S) - Gracieuseté CSAP
Une photo de groupe avec les leaders des 11 écoles secondaires du CSAP.
PHOTO(S) - Gracieuseté CSAP
Le Forum des conseils étudiants du Conseil scolaire acadien provincial s’est tenu à la mi-octobre avec des étudiants de 11 écoles secondaires pour outiller la nouvelle génération de leaders néo-écossais.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Des membres de chacun des conseils étudiants du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) ont eu la chance de suivre une formation de leadership. 

Le CSAP a également présenté certains de ses projets en phase de développement, dont un plan de santé pour les cafétérias scolaires, pour que les élèves puissent offrir une rétroaction.

Owen Landry, membre du conseil étudiant de l’École secondaire Mosaïque, à Dartmouth, a bien apprécié son expérience, notamment le fait qu’il a pu rencontrer de jeunes leaders de toutes les écoles secondaires en province.

Le forum lui a permis également de se rapprocher des membres de son conseil. « On a reçu de nouvelles idées qu’on peut utiliser pour développer nos propres projets », lance-t-il. 

Jocelyn K. Goodwin a représenté le conseil étudiant de l’École secondaire de Par-en-Bas, à Tusket, pour la première fois. Elle en a profité pour en apprendre davantage sur le travail d’équipe et pour trouver des manières « d’améliorer les choses dans son école ».  

Les jeunes ont confectionnés une grande banderole lors du Forum des conseils étudiants du CSAP. 

Leadership jeunesse

Mariam Ahmed, membre du conseil étudiant de l’École secondaire du Sommet, à Bedford, est d’avis qu’il est impératif d’impliquer les jeunes dans l’organisation des événements. 

« Quand on a des leaders qui ne sont pas des jeunes qui font des activités pour les jeunes, ce n’est pas toujours convenable et ce n’est pas toujours ce que nous voulons », constate-t-elle. 

Jocelyn est d’avis que le leadership jeunesse est une manière de faire valoir les opinions des jeunes et d’encourager les autres à faire pareil et à s’exprimer. « Ça donne beaucoup de courage aux jeunes dans les écoles françaises », affirme-t-elle. 

Le forum est un moyen d’encourager les jeunes à devenir les leaders de demain avec l’appui de ressources et de conseils. 

« Ça nous donne l’encouragement et la confiance d’être un leader dans notre école, explique Owen. On veut être des leaders, mais on n’a pas toutes les compétences pour le devenir, et on veut le devenir. » 

Prendre la parole

Jocelyn croit que les conseils étudiants ont parfois la réputation d’être ennuyants ou de se concentrer sur des choses de peu importance. 

Elle dit que, au contraire, les membres de son conseil veulent aider les élèves et entendre leurs idées pour s’attarder sur les enjeux importants. 

Mariam fait remarquer que des adultes peuvent remettre en question la pertinence des propos des jeunes à cause de leur âge. 

« Juste parce qu’on est plus jeune, ça ne veut pas dire que nos opinions ont moins de valeur qu’une personne plus plus âgée », affirme-t-elle. 

De son côté, Owen croit que les conseils étudiants sont une excellente école pour inspirer les autres à devenir de meilleurs leaders et à prendre la parole. 

Le CSAP a organisé son 11e Forum des conseils étudiants, du 18 au 20 octobre, dans la région de Truro, avec l’appui du Conseil jeunesse provincial et de l’Université Sainte-Anne. 

Une photo prise lors d’une activité de groupe.