le Samedi 3 Décembre 2022
le Mercredi 26 octobre 2022 8:43 | mis à jour le 8 novembre 2022 14:06 Actualités nationales

Plus de données sur les minorités de langue officielle

  PHOTO - Marisa Howenstine (Unsplash)
PHOTO - Marisa Howenstine (Unsplash)
Les communautés francophones en milieu minoritaire auront bientôt accès à des informations plus approfondies sur leur réalité linguistique.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau.Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Statistique Canada mène l’Enquête sur la population de langue officielle en situation minoritaire afin de « faire un suivi de la situation depuis les 15 dernières années » des communautés francophones et anglophones en milieu minoritaire. 

Les secteurs les plus concernés sont l’éducation, les soins de santé et les services de garde. 

Les organismes et entreprises de ces domaines seront en mesure de consulter les données de l’enquête pour prendre des décisions. 

« L’un des objectifs est de fournir aux divers planificateurs et décideurs du milieu communautaire et gouvernemental des renseignements pour la planification de divers services », annonce Éric Caron-Malenfant, représentant de Statistique Canada. 

Pour ce faire, l’équipe de recherche prend un échantillon de personnes ayant répondu au dernier recensement pour aller plus loin, en leur posant entre autres des questions sur les compétences linguistiques et le sens d’appartenance. 

« Il y a des questions sur la capacité à comprendre, à parler, à lire et à écrire », énumère le représentant, précisant que le but de l’exercice est de comprendre le degré de confort du locuteur. 

Les données collectées vont également permettre à Statistique Canada de « voir dans quelle mesure les gens ont accès à certains services dans la langue de leur choix ». 

Un volet supplémentaire abordera la question de l’éducation, à savoir si les ayants droits inscrivent leur enfant dans une école de langue officielle. Il y aura aussi des questions sur la participation communautaire en français. 

« Il sera possible de dresser un portrait sur divers aspects de la situation des minorités de langue officielle », précise M. Caron-Malenfant.   

Les gens sélectionnés pour participer au questionnaire incluent des adultes, mais aussi des enfants scolarisés dans une école française ou un programme d’immersion. 

Le bilan de l’enquête comprendra le taux de participation par région pour faire une comparaison entre provinces et territoires. 

Les résultats devraient être dévoilés d’ici 2024. 

Données précédentes 

L’agence fédérale a rendu publiques en août dernier des informations sur les langues parlées à la maison, la langue maternelle, la connaissance des langues et la langue d’instruction au primaire et secondaire. 

Son rapport a dévoilé que l’anglais est la première langue officielle parlée de 75,5 % des Canadiens en 2021, soit 0,7 % de plus qu’en 2016. 

Et même si le nombre de personnes parlant principalement le français est en hausse, la proportion qu’elle représente est passée de 22,2 % (2016) à 21,4 % (2021).

Une nouvelle série de données concernant les langues de travail et la langue d’instruction sera dévoilée le 30 novembre. 

Ce rapport portera notamment un regard sur les Canadiens qui sont admissibles à l’instruction dans la langue officielle minoritaire.