le Samedi 3 Décembre 2022
le Mercredi 19 octobre 2022 7:00 | mis à jour le 8 novembre 2022 14:08 Actualités provinciales

Changements proposés aux frontières municipales de Clare

Les huit conseillers municipaux entament leurs discussions le premier et le troisième mercredi du mois à partir de l’édifice municipal à Petit-Ruisseau. Le public est invité aux deux réunions. — PHOTO - Richard Landry
Les huit conseillers municipaux entament leurs discussions le premier et le troisième mercredi du mois à partir de l’édifice municipal à Petit-Ruisseau. Le public est invité aux deux réunions.
PHOTO - Richard Landry
PETIT-RUISSEAU - Toutes les municipalités de la Nouvelle-Écosse doivent réviser les frontières électorales de leurs districts tous les huit ans, et ce, depuis 2006. La Commission des services publics et de révision de la Nouvelle-Écosse (NSUARB) est responsable de réviser les changements proposés s’il y a lieu et d’assurer que ces changements suivent la Loi sur les administrations municipales.

La Municipalité de Clare a retenu les services de C+D Community Design de Yarmouth pour effectuer la révision de ses districts municipaux. L’entreprise a eu l’occasion de présenter une première ébauche de ses recommandations lors d’une réunion publique qui a eu lieu le jeudi 29 septembre au bureau municipal à Petit-Ruisseau. Derek Robertson a fait la présentation devant le conseil et les membres du public. 

Le consultant a utilisé une carte géographique qui démontrait le nombre d’électeurs dans chacun des districts actuels. La population de Clare était de 7 678 âmes en 2021, comprenant 6 945 électeurs. Les conseillers municipaux des districts 2, 4, 5, et 8 ont été élus par acclamation aux dernières élections municipales, selon M. Robertson. 

Les consultants ont poursuivi une étude sur la raisonnabilité et l’impartialité du nombre et des frontières des districts et sur le nombre de conseillers. Ils doivent présenter un scénario inclusif pour considération par les conseillers municipaux. 

La Municipalité de Clare comprend huit districts et a connu un déclin continuel de sa population de 4,5 %, alors que la population de la province a augmenté de 5 %. La région de Clare a connu un pourcentage élevé des électeurs à 64 %, aux élections de 2020.

La Municipalité possède le deuxième plus grand conseil en Nouvelle-Écosse avec 8 conseillers, juste après la Municipalité d’Argyle avec 9 conseillers. Les deux conseils municipaux ont un patrimoine acadien important. La NSUARB permet des exceptions dans les cas d’intérêts communautaires.

Les changements proposés par les consultants sont de retenir un conseiller dans chacun des huit districts qui représentent la parité suggérée par le NSUARB. Le plan est de recomposer les districts et d’équilibrer les électeurs selon la parité déterminée par des routes individuelles. 

Cela changerait presque tous les districts d’une façon ou autre. La considération est aussi accordée aux changements des communautés de langues française et anglaise.  

Les changements proposés pour chaque District sont les suivants : 

Le District 1 va céder toute la communauté d’Ohio au District 2. Le reste du chemin Bonnenfant contenu dans la communauté de Grosses-Coques sera placé à Pointe-de-l’Église dans le
District 3. Enfin, le reste des chemins, Townshipline, Petit-Paradis et Belliveau à Saint-Bernard, sera transféré au District 2. Il y aura ainsi 888 électeurs dans le District 1.

En plus de recevoir la région d’Ohio, le District 2 recevra aussi les communautés de Springdale. Le District 2 va céder la communauté du Lac Briar au District 6. Il y aura 813 électeurs dans le District 2. 

Le District 3 recevra toute la communauté du Petit-Ruisseau du District 4. Il recevra aussi toute la région de Bas-Concessions des Districts 4 et 5. Aussi, la section du chemin Bonnenfant de la communauté de Grosses-Coques sera également placée dans le District 3. Il y aura 947 électeurs dans le District 3.

Le District 4 perdra donc Petit-Ruisseau au District 3. Avec le reste des communautés dans le District 4, il y aura 903 électeurs dans ce District.

Le District 5 comprendra les communautés de Bangor, Bas-Saulnierville, La Butte et Saint-Bénoni avec 877 électeurs.

Le District 6 va subir le plus de changements. Tout Meteghan sera cédé au District 7, ce qui laisse les communautés de la Station-de-Meteghan et Meteghan-Centre. Il est ensuite recommandé que les communautés de Maxwellton, Mayflower et Lac-des-Doucette soient ajoutées au District 6. Il y aura 825 électeurs dans le District 6.

Avec la réception de Meteghan, le District 7 devra céder Saint-Alphonse au District 8. Il y aura 882 électeurs dans le District 7.

Enfin, il y aura aussi de gros changements dans le District 8. Avec la nouvelle plus grande communauté de Saint-Alphonse au District 8, on déplacera Maxwellton, Mayflower et Lac-des-Doucette au District 6. Il y aura 812 électeurs dans le District 8.

Ces révisions ont été faites dans l’intention de préserver les communautés au lieu de diviser les frontières le long des routes. On vise des frontières continues dans les districts.