le Samedi 3 Décembre 2022
le Lundi 26 septembre 2022 13:28 | mis à jour le 3 octobre 2022 9:50 Actualités provinciales

Tempête Fiona : les contrecoups se font ressentir dans l’Est et le Nord

Des arbres abattus bloquent la route à Sydney au Cap-Breton. — PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)
Des arbres abattus bloquent la route à Sydney au Cap-Breton.
PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)
EN CONTINU - L’un des ouragans les plus intenses jamais observés a touché terre samedi matin en Nouvelle-Écosse, causant des dégâts majeurs à travers la province, notamment dans les régions du Nord et de l’Est.

FIONA : VOS COMMUNAUTÉS EN CONTINU

  • TRURO - LUNDI 3 OCTOBRE 2022 - 9 h 01 : « On a subi beaucoup de dommages à Truro. Notre édifice a été fermé toute la semaine et, moi-même, j’ai juste reçu l’électricité vendredi soir. Il y a certains de mes amis qui n'ont pas d’électricité encore ! Il y a eu beaucoup de dommage à Truro, même si les nouvelles de CTV ont juste couvert Halifax et Cape Breton. » - Yvette Saulnier, Centre communautaire francophone de Truro
  • POMQUET - MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2022 - 12 h 59 : « L'ouragan Fiona a frappé fort dans la région acadienne de Pomquet. Les résidents se sont réveillés samedi matin avec d'innombrables arbres abattus, des fils électriques en panne, des bardeaux manquants et des entrepôts renversés. Comme toujours, la communauté s'est mobilisée, les voisins s'entraident et ceux qui ont des génératrices offrent des repas. Un centre de réconfort a été établi à la salle des pompiers avec des stations de recharge, de l'eau, du thé et du café. L'école a été annulée pour la semaine, avec l'espoir de revenir lundi. Selon les estimations actuelles, le courant devrait être rétabli dans certaines régions le mardi 4 octobre. » - Gina DeLorey, Société Sainte-Croix
  • POMQUET - MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2022 - 12 h 41 : « Plusieurs maisons ont subi des dommages. Des fils électriques sont brisés. Il n’y a toujours pas d’électricité. L’école et la SASC sont fermées. » - Paul Gagnon, Société Sainte-Croix
  • RIVE-SUD - MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2022 - 10 h 39 : « À Bridgewater, nous n’avons pas manqué d’électricité. En se promenant aux alentours, on ne peut pas croire qu’il y a eu une tempête de cette envergure en fin de semaine. Par contre, les communautés rurales dans notre région ont été privées d’électricité pendant plusieurs heures et dans certains cas, une journée complète. Il y aussi des arbres tombés ici et là qui ont causé des dommages, mais encore là, c’est bien peu quand on compare ce que vit nos parents, amis et compatriotes qui demeurent au Cap- Breton. » - Lise (Doucet) Munroe, Centre communautaire de la Rive-Sud
  • VALLÉE - MARDI 27 SEPTEMBRE 2022 - 20 h 09 : « Pour la plus grande partie des zones d'Annapolis Royal-Bridgetown-Paradis, il y a eu des dommages minimes. Quelques branches d'arbre sont tombées ici et là et certaines portions du chemin 201 ont subi des pannes de courant de courte durée. Ici, à Belleisle, il n';y a eu aucun impact. Nous avons eu des vents forts, mais le niveau de la rivière n'a pas augmenté. Dans l'ensemble, nous nous en sommes bien sortis par rapport aux autres régions de l'est de la province. » - Robert Surette, Association des familles acadiennes de Port-Royal
  • SYDNEY - MARDI 27 SEPTEMBRE 2022 - 16 h 10 : « Nous sommes sans électricité depuis samedi matin. Heureusement, j'ai une génératrice et j'ai eu peu de dommage sur ma propriété. Un peu de claboard sur le côté ouest de ma maison et ma serre a perdu quelques panneaux. Dans la région de Sydney, c'est la désolation : des poteaux au sol, des arbres déracinés, des toitures de maisons parties, etc. Le défi pour moi, depuis quelques jours, est de trouver de l'essence pour la génératrice. Samedi, ce fut une recherche et une attente de 6 heures pour en trouver. Hier, mon voisin a dû aller jusqu'à Baddeck pour en trouver. Ce matin, les listes d'attente aux quelques stations ouvertes sont des kilomètres de long. La situation est tellement sérieuse que l'armée est sur place pour aider au nettoyage. Le premier ministre Justin Trudeau était à l'Île-du-Prince-Édouard ce matin et ici au Cap-Breton cet après-midi. Je suis au Cap-Breton depuis 1996, j'en ai vu des tempêtes hivernales et des tempêtes tropicales. Cependant, Fiona était la plus violente jusqu'à ce jour. » - Clermont Charland, CSAP
  • SYDNEY - MARDI 27 SEPTEMBRE 2022 - 15 h 07 : « Personnellement, je n’ai pas encore l’électricité, le cas pour plusieurs personnes ici. Il y a partout des arbres déracinés, cassés ou tombés sur des fils électriques pas loin de chez moi. La ville a mis des sites à la disposition de la communauté, et ce, comme centre de confort ; je peux citer le collège de la garde côtière. Aujourd’hui, l’armée est venue prêter main-forte pour rétablir l’électricité. Je dois me déplacer au mall pour avoir la connexion. » - Atika Bayebane, Centre communautaire Étoile de l'Acadie
  • CHÉTICAMP - MARDI 27 SEPTEMBRE 2022 - 11 h 07 : « Nous nous en sommes très bien sortis à Chéticamp ! Nous avons eu de grands vents du nord, mais nous sommes très habitués aux grands vents, plus souvent du sud-est. Notre enseigne au milieu du village s’est cassée avec la force du vent et quelques arbres [sont tombés] ici et là. Nous avons eu une panne d'électricité samedi, mais ceci est maintenant réglé. Il y a encore des problèmes avec Internet dans certaines sections du village. » - Lisette Bourgeois, Les Trois Pignons
  • CHÉTICAMP - MARDI 27 SEPTEMBRE 2022 - 10 h 05 : « Il y a seulement 2 maisons affectés par des arbres qui ont déboulés. C’est à peu près tout. Il y a eu beaucoup de pluie, pas beaucoup de dommages. Les pompiers volontaires ont été sur les chemins et ont coupé des branches et des arbres déboulés sur la rue. Il y a eu de gros vents, mais à Chéticamp on a souvent de gros vents. » - Wayne Chiasson, service des pompiers
  • TORBÉ - LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022 - 16 h 42 : « Personnellement, aucun dommage malgré le fait que l’ouragan a touché terre à Torbé. Les pêcheurs ont veillé la nuit au quai afin de protéger leurs bateaux. J’ai seulement observé notre chemin d’ici à Guysborough et j’ai vu plusieurs équipes de travailleurs en train de faire des réparations routières. On a perdu l’électricité vers une heure du matin et nos communautés (sauf la nôtre) sont toujours sans service. La rivière a connu un retour au service samedi soir vers 19 h. On a reçu plein de courriels des Acadiens d’un peu partout qui s’inquiètent de nous, même des cajuns de la Louisiane. On est sans doute une famille ! » - Jude Avery, Société acadienne de Tor Bay
  • LUNENBURG - LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022 - 15 h 48 : « La communauté de la Rive-Sud a été en grande partie préservée. Peu de coupures d'électricité et peu de dommages constatés dans le secteur de Bridgewater-Lunenburg. Nous sommes très chanceux. » - Nicolas Jean, Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
  • ISLE MADAME - LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022 - 15 h 07 : « Les dommages sont minimes. Quelques arbres déracinés et le toit d'une mini-home qui a été détruit. La bibliothèque et quelques bureaux au centre La Picasse ont subi des fuites d'eau. Une inondation majeure à la bibliothèque. » - Yvon Samson, La Picasse

FIONA : RÉSUMÉ DES FAITS

La municipalité régionale du Cap-Breton a déclaré l’état d’urgence local après le passage de Fiona sur son territoire. 

La Ville a annulé son service de transport lundi et demande au public de rester vigilant face aux dangers actuels, dont les arbres abattus et les lignes électriques suspendues. 

« Le mieux aujourd’hui est, si possible, de rester à l’abri chez soi », a publié la Municipalité sur sa page Facebook. 

Elle a aussi créé plusieurs abris temporaires afin de permettre aux citoyens de contacter des compagnies d’assurances et préparer leur trousse d’outils pour le nettoyage de leur propriété. 

Fiona a frappé les côtes de la Nouvelle-Écosse samedi peu après 3 h. La province a signalé des rafales allant jusqu’à 140 km/h dans certaines zones et à Arisaig, au nord de la ville d’Antigonish, les coups de vent ont atteint 171 km/h.  

Plusieurs régions ont eu plus de 100 mm de pluie. Dans la région de Truro, il est tombé près de 150 mm. 

Le Conseil scolaire acadien provincial a annoncé en fin de semaine que les écoles sont annulées lundi dans le regroupement Métro et le regroupement Nord, à cause de la tempête.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, répond aux questions des médias sur les lieux d’un lave-auto détruit à Glace Bay, dimanche.

PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)

Les gouvernements agissent 

Tim Houston, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et les ministres responsables se sont déplacés dimanche au Cap-Breton pour inspecter les dommages. 

Depuis hier soir, environ 200 personnes ont été obligées de quitter leur foyer. Au-delà de 70 routes ont été fermées temporairement, a annoncé samedi la police régionale du Cap-Breton. 

Samedi soir, le gouvernement fédéral a approuvé la demande d’aide d’urgence pour le déploiement de l’armée canadienne. La Croix-Rouge est également sur le terrain pour offrir son soutien dans les Provinces atlantiques. 

Justin Trudeau, premier ministre du Canada, a annulé sa visite prévue du Japon pour les funérailles de Shinzo Abe, ancien premier ministre, afin de se concentrer sur les victimes canadiennes. 

Il ajoute qu’Ottawa égalera tous les dons à la Croix-Rouge canadienne destinés à l’aide humanitaire au cours des 30 prochains jours.

Les équipes chargées des lignes électriques de la Nouvelle-Écosse travaillent dans la ville de Pictou.

PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)

Le retour de l’électricité 

Nova Scotia Power a annoncé dimanche que le pouvoir a été rétabli dans 160 000 des 415 000 foyers qui ont été touchés par la tempête. 

« Nous savons que la journée sans électricité a été difficile pour beaucoup d’entre vous, a publié l’entreprise. Sachez que nos équipes sont à pied d’œuvre et que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rétablir l’électricité dès que possible. »

Plus de 1 000 personnes sont sur le terrain pour prêter main-forte et d’autres experts sont en chemin. 

Nova Scotia Power mentionne que le pouvoir devrait être rétabli d’ici mardi ou mercredi pour une grande partie de ses clients.  

Néanmoins, tout dépendamment du temps qu’il faut pour réparer les centaines de poteaux brisés, la fin des pannes pourrait être retardée. 

Plus de détails suivront sous peu.

La passerelle historique de Torbé et son drapeau acadien qui n’a pas résisté à la tempête.

PHOTO - Robert Weber
PHOTO - Adam Cornick

Une route emportée dans le comté de Richmond.

PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)

Le toit d’une station de lavage a soufflé dans la maison d’un voisin à Glace Bay.

PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)

Des débris sont jetés sur la route de Havenside à Louisbourg.

PHOTO - Facebook (Nova Scotia Government)

Des arbres arrachés du sol au Cap-Breton.

PHOTO - Shaun Bond - Facebook (Nova Scotia Storm Reports & Updates)

Le panneau de Bienvenue de Chéticamp cassé.

PHOTO - Lisette Bourgeois