le Lundi 26 septembre 2022
le Vendredi 23 septembre 2022 7:30 Nos communautés - Clare

Un sondage pour connaître davantage le lectorat du Courrier

  PHOTO - Jean-Philippe Giroux
PHOTO - Jean-Philippe Giroux
Qui est le lectorat du Courrier ? Que veut-il lire ? Que veut-il apprendre ? Pour répondre à toutes ces questions, le Courrier a réalisé un sondage pour mieux comprendre les intérêts de son public.

Jean-Philippe Giroux – IJL – Réseau Presse – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Questionné au sujet de la communauté à laquelle ils s’identifient, 36,6 % des participants ont sélectionné Halifax. 

La communauté de Clare est le lieu d’appartenance de 28,6 % des répondants. Les autres régions qui sont ressorties sont Chéticamp, 7,1 %, Argyle, 5 % et Truro, 4,3 %. 

Au total, 140 personnes ont participé au sondage en ligne. 

Identité linguistique

Le français est la langue maternelle de 60 % des personnes ayant participé au sondage. Le reste indique que l’acadjonne est la première langue apprise, à 22,9 %, et l’anglais, à 12,1 %. 

Les autres langues maternelles mentionnées sont le hongrois, le tamil, l’arabe, le néerlandais, le suisse-allemand. Certaines personnes ont indiqué que le français et l’anglais sont leurs langues maternelles. 

Pour ce qui est de la langue parlée au quotidien, ce serait le français (50,7 %), l’anglais (30,7 %) et l’acadjonne (15,7 %) dans la plupart des cas. 

Quelque 56,4 % des participants s’identifient comme Acadien, 29,3 % comme francophone et 7,1 % comme francophile. 

Habitudes médias

La majorité des personnes ayant rempli le questionnaire en ligne affirme obtenir leurs informations en consultant les réseaux sociaux, soit 47,1 %. 

Quelque 25,7 % préfèrent lire les articles en ligne et 7,1 % dans le journal papier. 

En revanche, 34 % ont dit qu’ils se tournent plutôt vers la version papier du Courrier

Pour consulter les informations du Courrier, 31,1 % se fient aux médias sociaux, 21,4 % au site Internet et 13,6 % à l’infolettre. 

La majorité des répondants ont précisé que la langue de leur principale source d’information est l’anglais, à savoir 53,6 %. 

Relation avec le Courrier

En somme, 44,8 % des personnes sondées consultent les informations du Courrier depuis plus de 10 ans, 11,5 % depuis six à 10 ans, 31,3 % depuis un à cinq ans et 12,5 % viennent de commencer. 

Près de trois quarts des participants ont entendu parler du Courrier par le bouche-à-oreille, la famille, les amis ou au travail. 

Parmi ces gens, 35 % préfèrent les actualités locales, 30 % les actualités acadiennes et francophones, 7,9 % les nouvelles provinciales, 7,1 % les opinions et 5 % le contenu artistique et culturel. 

La majorité souhaite que l’accent soit mis sur les actualités des communautés ainsi que les actualités acadiennes et francophones. 

Pour ce faire, il y aurait intérêt d’avoir plus de contenu des communautés et des correspondants locaux à travers la province, entre autres. 

La majorité voudrait plus de contenu photographique, des balados et des vidéos, mais aussi du contenu littéraire et des textes sur des artistes acadiens et francophones. 

Groupe d’âge 

Selon les données d’un questionnaire virtuel, la majorité des personnes sondées, soit 21,4 %, sont âgées de 36 à 45 ans. 

Les personnes de 46 à 55 ans représentent 20 % des répondants. Dans la tranche d’âge de de 26 à 35 ans, ce pourcentage est de 17,1 %. 

Un tableau présentant les communautés d’appartenance des participants d’un questionnaire partagé récemment sur les réseaux sociaux. 

Le Courrier de la Nouvelle-Écosse