le Lundi 26 septembre 2022
le Jeudi 15 septembre 2022 9:00 Nos communautés - Clare

La rencontre du motard Kevin Bean’re avec les Doucet de Saulnierville

Yvonne Doucet, Kevin Bean’re et Wayne Doucet se sont revus à la Villa acadienne à Meteghan lors du WRR.   — PHOTO - Richard Landry
Yvonne Doucet, Kevin Bean’re et Wayne Doucet se sont revus à la Villa acadienne à Meteghan lors du WRR.
PHOTO - Richard Landry
BANGOR - Le motard Kevin Bean’re du Tennessee, vedette bien reconnue au Wharf Rat Rally à Digby, est venu en aide à la famille Doucet, soit Wayne et Yvonne et leur fils, Kevin, de Bangor en Clare, quand ils étaient dans une situation difficile au Viêt-nam.

C’était en 2019 que Bean’re, Wayne et Yvonne Doucet ont eu l’occasion de se rencontrer de nouveau à la Villa acadienne lors de la visite du motard le jeudi 1er septembre à l’occasion de l’activité Share The Wind avec Bean’re, dans le cadre des activités du Wharf Rat Rally.

Il y a trois ans, Kevin Doucet a été impliqué dans un accident sérieux de motocyclette au Viêt-nam où il était enseignant. Il roulait sur une route en sens unique dans la mauvaise direction et dans le brouillard et a frappé un camion qui livrait du poisson. Le conducteur du camion est resté avec lui jusqu’à l’arrivée de l’ambulance.

Le 28 septembre 2019, ses parents ont reçu un appel des amis de M. Doucet pour les aviser de l’accident. Kevin était dans une condition sérieuse avec une hanche et une jambe cassées ainsi que des coupures au visage, entre autres blessures. Il n’a pas pu marcher pendant trois mois.

Kevin Doucet a été sérieusement blessé au Viêt-nam et a été grandement assisté par Kevin Bean’re qui était dans le pays. Ils sont avec les parents de Kevin, Yvonne et Wayne Doucet.

PHOTO - Courtoisie

Wayne et Yvonne ont vite été là pour soigner leur fils. Ils sont arrivés le 1er octobre et ont subi le choc culturel en arrivant dans ce pays étranger. M. Doucet avait été soigné par son amie et la mère de son amie. 

Au Viêt-nam, les patients aux hôpitaux sont surtout soignés par leur famille. Les infirmiers ne s’occupent que des injections et des médicaments. Les membres de la famille s’occupent du reste des soins au patient. 

Les amis de M. Doucet ont dû prendre deux jours pour rejoindre ses parents en Clare. Ils avaient ramassé des fonds pour le mettre dans une chambre privée parce qu’il y a normalement une vingtaine de personnes dans une chambre d’hôpital. Le blessé souffrait de la chaleur, à plus de 30 degrés centigrades.

Quand ils sont arrivés, les parents ont été accueillis par des amis de Kevin à l’aéroport. Ils sont restés avec leur fils à l’hôpital pendant un mois. Ses amis venaient lui rendre visite et quand ses parents pouvaient s’absenter, ils restaient dans l’appartement de M. Doucet trois soirs par semaine. 

Il y avait une distance de 30 minutes. Ils couchaient surtout dans la chambre d’hôpital sur des coussins et le plancher. Ils se nourrissaient surtout de fromage, yogourt, galettes, etc. 

Entre-temps, Guy LeBlanc de Saulnierville, qui était toujours en communication avec Kevin Bean’re, l’ayant rencontré au Wharf Rat Rally à plusieurs reprises, a appris que les Doucet étaient en misère. Sachant que Bean’re était au Viêt-nam, il lui a envoyé un message pour l’aviser de la situation des Doucet et qu’ils auraient sans doute besoin d’aide. 

Bean’re était en sa quatrième visite au Viêt-Nam, ayant écrit un livre sur le pays. Il était là pour offrir des tournées de la région de Hô Chi Minh en motocyclette. 

Quand il a reçu le message de M. LeBlanc, il s’est rendu à l’hôpital pour porter assistance aux Doucet. Wayne et Yvonne étaient heureux de rencontrer une personne qui parlait l’anglais.

Bean’re, de son côté, était heureux d’aider ces gens dépaysés qui ne connaissaient pas la langue. Bean’re les a assisté et les a même invité à un repas en dehors de l’hôpital. Il a fait une tournée de la ville avec eux.

« Nous étions perdus et Bean’re nous a amenés visiter la ville, a indiqué Yvonne. Il voulait faire tout ce qu’il pouvait pour nous, ce que nous avons beaucoup apprécié. Nous sommes très heureux de le rencontrer de nouveau lors de Share The Wind à la Villa acadienne à Meteghan, le 1er septembre. Nous nous sommes rappelé de bons souvenirs du Viêt-Nam. »

Quant à lui, M. Doucet était à l’hôpital pendant trente jours. Il a subi une première opération et une jambe était maintenue sous traction. Il ne pouvait pas se déplacer. Il a aussi subi une infection derrière l’oreille. 

Éventuellement, il était bon pour revenir au Canada. Dix jours avant leur départ, il a pu avoir l’opération sur sa hanche. Les coûts pour les soins hospitaliers se sont élevés à environ 10 000 $.

Au retour, les compagnies aériennes ne voulaient pas recevoir Kevin Doucet parce qu’il ne pouvait pas s’asseoir. Il fallait de plus qu’il soit accompagné. Wayne et Kevin ont dû voler en première classe parce qu’il ne pouvait pas s’asseoir et Yvonne était en vol régulier. 

Ça leur a coûté cher. Ils ont pu organiser le vol pour le premier novembre grâce à la sœur d’Yvonne qui travaille pour Maritime Travel. Le transport vers l’aéroport a eu lieu par ambulance avec les amis de Kevin.

Kevin est revenu en Clare où il a récupéré de ses blessures. Il y a eu ensuite les conséquences de la pandémie de la COVID-19. Il est présentement enseignant à la Thaïlande. 

Bean’re tient à rendre service aux personnes aînées et aux personnes ayant des handicaps physiques dans des foyers. Comme il le fait au Wharf Rat Rally, il rend visite aux patients des foyers pour leur offrir une promenade en motocyclette.

Chris d’Entremont a présenté une pièce à Kevin Bean’re pour son programme Ride the Wind et son assistance à la famille Doucet.

PHOTO - Courtoisie

Il a commencé son projet il y a onze ans. Il y a deux motos dans la région du Sud-Ouest et il a offert le service avec des collègues, Guy LeBlanc et Chris Thibodeau, à plus de 125 personnes durant la fin de semaine du Rallye. 

Le député fédéral de Nova-Ouest, Chris d’Entremont, a tenu à lui rendre hommage en lui présentant une pièce de service communautaire le dimanche 4 septembre au restaurant Fundy à Digby. Il a voulu souligner son influence sur la communauté et sur les personnes retenues à leur demeure et pour son assistance à la famille Doucet.

Sur le certificat, on peut lire : « En tant que Membre du Parlement pour Nova-Ouest, j’ai le plaisir d’offrir ma sincère gratitude pour votre généreux service aux communautés comme celle du Sud-Ouest. Votre implication et assistance dans le programme Share the Wind est incommensurable et a permis à des centaines de Néo-Écossais qui n’aurait pas eu l’occasion de vivre l’expérience d’une promenade en motocyclette. »