le Samedi 3 Décembre 2022
le Vendredi 19 août 2022 7:00 Acadie et Francophonie

Bonne participation aux activités du 67e Festival acadien de Clare

La Famille LeBlanc, groupe musical du Nouveau-Brunswick — PHOTO(S) - Richard Landry
La Famille LeBlanc, groupe musical du Nouveau-Brunswick
PHOTO(S) - Richard Landry
COMEAUVILLE - Le 67e Festival acadien de Clare a eu lieu jusqu’à présent du samedi 30 juillet au samedi 6 août. Les organisateurs sont contents de la participation du public aux nombreuses activités offertes.

Monsieur et Madame Acadie 2022, Nicole et Marc Boudreau

Daniel LeBlanc, directeur général du Festival acadien de Clare, se dit très content des résultats du festival, en sortant d’une pandémie qui a duré deux ans. « C’est beau de voir les jeunes venir voir les groupes musicaux et écouter la musique française », estime-t-il. 

Les étudiantes au service du Festival cet été, Sierra Comeau et Anique Saulnier, sont aussi très heureuses de la participation des Acadiens de Clare à leur Festival, malgré les effets de la pandémie qui perdurent. 

Les activités du Festival acadien prendront fin le 15 août lors des célébrations de la Fête nationale des Acadiens. Il y aura la Levée du drapeau acadien au bureau municipal à 9 h 30, le Tintamarre avec départs à la Rivière-aux-Saumons et à Saint-Bernard à 18 h ainsi que le Spectacle du 15 août où le groupe Cadien offrira de la musique sur la scène extérieure de l’Université Sainte-Anne (USA).

De gauche à droite, Glenda Doucet-Boudreau, présidente d’honneur du 67e Festival acadien de Clare, Nicholas Gaudet et Zoé Deveau, Évangéline et Gabriel, et Anique Saulnier et Sierre Comeau, employés d’été du Festival

L’ouverture officielle a eu lieu au Centre des anciens combattants à Saulnierville, le samedi 30 juillet. Il y a eu la présentation de Monsieur et Madame Acadie, Marc et Nicole Boudreau, de la présidente d’honneur, Glenda Doucet-Boudreau, et d’Évangéline et Gabriel, Zoé Deveau et Nicholas Gaudet. 

La soirée s’est poursuivie avec la musique de Charles Robichaud et Monique Comeau, suivis de la Famille LeBlanc, groupe musical du Nouveau-Brunswick. Environ 100 personnes étaient présentes pour l’occasion.

Le char allégorique d’AF Thériault, gagnant du premier prix dans la catégorie entreprises au défilé du Festival

Le lendemain, un défilé a eu lieu depuis le Petit-Ruisseau jusqu’à la Pointe-de-l’Église. Une quarantaine de chars allégoriques ont fait partie du défilé devant une foule de spectateurs tout au long de la route. 

Sous le thème des Retrouvailles, les suivants ont gagné les trophées : 

*Grand gagnant : la Municipalité de Clare

*1er prix individuel : Cindy Lombard

*2e prix individuel : Bailey et Alfred Deveau

*1er prix groupes : la Nouvelle-France

*2e prix groupes : les pompiers du Petit-Ruisseau

*1er prix entreprises : A.F. Thériault 

*2e prix entreprises : Meteghan Home Hardware

Des compétitions de bûcherons ont eu lieu avant le bazar sur le campus de l’USA. On comptait 25 kiosques au bazar pour le plaisir de tous. Il y avait comme d’habitude de la nourriture, du bingo, des jeux, de l’art et de l’artisanat de plus que des articles en vente pour tous les goûts. 

En soirée, il y avait une séance d’Unis TV, commanditaire important du Festival. Le film Le dernier chant de la baleine de Julien Robichaud a été présenté à la salle Marc-Lescarbot. Le film présente les dangers qui guettent la baleine et les initiatives qui sont mises en place pour éviter son extinction. 

Il y avait aussi la Soirée du violon au Richelieu, à La Butte. Une centaine de personnes étaient au rendez-vous pour écouter les six violoneux : Léon Stuart, Crystal Crowell, Alfred Saulnier, Paul Deveau, Harvey Marcotte et Guyaume Boulianne.

Les activités ont continué durant la semaine avec la Musique du midi, offerte en ligne sur la page Facebook du Festival les mardi, mercredi, jeudi et vendredi. 

Lundi soir, la Veillée de danse callée s’est tenue avec le groupe Pieds à terre (Simon et Francis Robichaud, Sébastien Dol et Gilles Saulnier) et la calleuse Natalie Robichaud. 

Une quarantaine de personnes étaient présentes pour l’occasion. On prévoit éventuellement danser la « Square set de Clare » en ayant pratiqué la « Square set de Chéticamp ». Il y avait des participants venant de l’Allemagne, de la Virginie et de l’Alaska.

Les trois soupers-théâtre (lundi, mardi et mercredi) ont eu lieu en salles combles au Centre des anciens combattants. Les aventures de Magitte et Bertha se poursuivent dans la pièce d’Anne LeBlanc avec les comédiens Anne LeBlanc, Lisa Doucette, Rose Madden et Claude Gaudet.  

Une trentaine de bénévoles ont assisté au service des repas et à l’organisation des soupers offerts par l’équipe de Lucy Melanson de l’Association des anciens combattants. 

Le défilé des jeunes, mardi, a eu lieu de l’église Stella-Maris à Meteghan jusqu’à la Villa acadienne. La toute première soirée Trivia s’est déroulée en soirée avec neuf équipes de quatre participants et a ainsi connu une réussite. Les gagnants sont les membres de l’équipe de Guyaume Boulianne. 

Les comédiens Hughie Batherson de l’USA et Line Woods de Moncton ont su divertir la salle presque comble lors de la Soirée de comédie au Richelieu le mercredi soir. 

Bruce Daigrepont de la Louisiane était une des vedettes du Grou Tyme

La Soirée du vin a pour sa part accueilli 180 participants le jeudi soir. La musique pour l’occasion était fournie par Brian Amirault.  

Le vendredi 5 août, il y a eu le spectacle de musique pour enfants avec le duo Razzmatazz au Château de l’Université. En tout, 85 personnes, parents et enfants se sont donné rendez-vous pour écouter les chansons et contes et pour chanter, danser, rire et sauter avec le groupe. 

À la soirée vin, c’était aussi une salle comble avec environ 180 participants au Richelieu, le jeudi soir. La musique d’ambiance était offerte par Brian Amirault.

Les leçons de danse louisianaises ont été offertes à une quinzaine de personnes le vendredi avant la soirée qui a accueilli 180 personnes lors de la Soirée louisianaise Su Ambroise où un gumbo a été servi par Ambroise, Alice et Aldéric Comeau. La musique cadienne a été offerte par Chris Segura, Drew Simon et Randy Vidrine de la Louisiane. 

L’émission de Facebook (édition du Festival acadien) a eu lieu avec DJ Vern, la Mega Barbe et le Love Chef dès 21 h le vendredi soir. Le P’tit tyme a eu lieu à la salle de quilles du Petit-Ruisseau dès 22 h avec les musiciens Michael Saulnier et Arthur Comeau. Une centaine de spectateurs y ont participé.

Dix personnes ont accompagné Marcel Comeau à la Marche du Festival depuis le Fourneau jusqu’au Cap Sainte-Marie le samedi matin. La marche a permis de découvrir des vues panoramiques de la Baie Sainte-Marie et l’histoire locale. Le soleil était au rendez-vous.

En soirée, au Grou Tyme sous la tente de l’Université, on estime qu’environ 425 personnes étaient présentes pour apprécier la musique de Vicky Deveau, Bruce Daigrepont de la Louisiane, P’tit Belliveau et Peanut Butter Sunday.