le Samedi 3 Décembre 2022
le Jeudi 18 août 2022 8:00 Acadie et Francophonie

Venez vivre votre Acadie ! — Congrès mondial acadien 2024 en Nouvelle-Écosse

DARTMOUTH — Ce sont des milliers de personnes qui se réuniront du 10 au 18 août 2024 dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse afin de célébrer les communautés et la culture acadienne de partout à travers le monde à l’occasion de la 7e édition du Congrès mondial acadien (CMA).

Le CMA a lieu tous les 5 ans, depuis 1994, dans des communautés acadiennes différentes afin d’être un rassemblement international de fierté et de promotion de la culture acadienne. 

Depuis 2001, c’est la Société Nationale de l’Acadie (SNA) qui en assure la pérennité. Il est estimé que les retombées économiques générées seront de l’ordre de 25 millions de dollars pour la province de la Nouvelle-Écosse. 

Le comité organisateur est présidé par Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l’Université Sainte-Anne. « La tenue de cet événement d’envergure apportera aussi d’importantes retombées économiques et culturelles pour la région du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, ses artistes, organismes et entreprises, pour les années à venir », lance-t-il. 

Yvon LeBlanc, préfet, municipalité de Clare, Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Colton LeBlanc, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie, ministre de la Commission de la fonction publique et ministre de Services Nouvelle-Écosse et des Services internes, Danny Muise, préfet, municipalité d’Argyle. 

PHOTO - Gouvernement du Canada

Plusieurs appuient financiers

L’Office des affaires acadiennes et de la francophonie de la Nouvelle-Écosse investit 2,5 millions de dollars afin de soutenir les régions de Clare et Argyle. 

Les deux municipalités d’accueil investissent également une somme d’approximativement 200 000 dollars chacune. 

« Le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse est prêt à accueillir les Acadiens, les francophones et les francophiles de partout au monde lors du Congrès mondial acadien de 2024, de dire Colton LeBlanc, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie. Nous sommes enthousiasmés à l’idée de rassembler cette communauté dynamique pour des expressions extraordinaires de fierté et de vitalité culturelle. »

« La Province de la Nouvelle-Écosse est fière d’être un partenaire financier de cette manifestation culturelle d’envergure qui mettra à l’honneur notre culture acadienne unique, présentera aux visiteurs tout ce que la Nouvelle-Écosse a à offrir, et apportera des retombées économiques importantes à la région », poursuit-il. 

Discours de Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, lors de la conférence d’une conférence de presse le 10 août au Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse, à Lower West Pubnico. 

PHOTO - Gouvernement du Canada

Pour leur part, le gouvernement du Canada accorde un financement de 4,6 millions de dollars afin d’appuyer l’organisation du congrès.

« En tant qu’Acadienne, c’est un immense honneur d’annoncer que le gouvernement du Canada appuiera financièrement l’organisation du prochain Congrès mondial acadien », annonce  Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

« En 2019, j’ai été témoin de la contribution énorme de cette rencontre sur l’épanouissement des communautés francophones et acadiennes, ainsi que sur le développement économique et le secteur du tourisme, ajoute la ministre. Le CMA de 2024 promet d’en mettre plein la vue aux milliers de participants qui viendront des quatre coins du monde pour célébrer la culture acadienne et souligner la richesse, la vitalité et les nombreuses réalisations du peuple acadien. »

Avec la participation du programme de Développement des communautés de langue officielle, Patrimoine Canada a octroyé 2,8 millions de dollars tandis que l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, pour sa part, versera une somme non remboursable de 1,8 million de dollars par l’entremise des Fonds des collectivités innovatrices.