le Samedi 3 Décembre 2022
le Lundi 15 août 2022 8:59 Actualités provinciales

L’Université Sainte-Anne reçoit plus de 1,3 million en octroi

Ginette Petitpas-Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA) — PHOTO - Gracieuseté
Ginette Petitpas-Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA)
PHOTO - Gracieuseté
POINTE-de-l’ÉGLISE - L’Université Sainte-Anne (USA) obtient une enveloppe de plus d’un million de dollars afin d’améliorer son système d’information.

Le jeudi 11 août 2022, Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA) annonce un octroi de 1,2 million de dollars sur deux ans. 

Colton LeBlanc, ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse, annonce un financement de 104 573 dollars sur deux ans à la seule institution d’enseignement postsecondaire de la langue française en Nouvelle-Écosse, l’USA. 

Le financement sera versé pour appuyer la stabilisation et le renforcement de la capacité de l’université et aidera à migrer vers un nouveau système d’information qui lui permettra d’optimiser la gestion des dossiers de sa population étudiante. 

« C’est un projet majeur ponctuel qui revêt une importance cruciale au fonctionnement de notre institution et qui multipliera ainsi nos efforts d’application du numérique dans la gestion de notre institution », annonce Allister Surette, recteur de l’USA. 

De gauche à droite : Ronnie LeBlanc, Allister Surette, Ginette Petitpas Taylor, Colton LeBlanc, Chris d’Entremont

PHOTO - Gracieuseté

Le nouveau système permettra aussi d’augmenter et d’optimiser les moyens de communication entre le personnel de recrutement et les étudiants intéressés à poursuivre des études postsecondaires. 

Le projet est financé dans le cadre de l’Entente Canada-Nouvelle-Écosse relative à l’enseignement dans la langue de la minorité et à l’enseignement de la seconde langue officielle (2020-2021 à 2022-2023). 

« Grâce au financement annoncé aujourd’hui, de nombreux étudiants et étudiantes, venus des quatre coins du pays et de l’étranger, pourront bénéficier d’une institution francophone modernisée et se rassembler dans un milieu d’enseignement postsecondaire de qualité », lance Mme Petitpas Taylor. 

L’an dernier, l’USA a été avertis par les responsables du système actuel (Blackbaud – qui ne comportait aucune fonctionnalité en français) qu’ils cessaient leurs opérations au Canada fin août 2022.

Ce nouvel outil (« Clara » de la compagnie Skytech) permettra à la population étudiante, au corps professoral et au personnel de l’USA d’avoir accès à un système d’information estudiantin en français, personnalisé, sur mesure, et à la fine pointe de la technologie. 

Il permettra d’assurer une accessibilité des données en conformité avec la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques et réduira le délai de traitement des demandes d’admission. De plus, les paiements seront faits à 100% en ligne.

 Plus concrètement, il attribuera de nouveaux numéros étudiants qui devront être utilisés aussi bien par les anciens que par les étudiants actifs pour accéder à un nouveau portail appelé Omnivox, et ce, pour toute demande relative à leur dossier, que ce soient des demandes de relevés de notes, l’inscription aux cours ou le paiement de factures. 

À l’heure actuelle, le personnel de l’USA travaille d’arrache-pied pour faire la migration des dossiers, à savoir 23,000 dossiers étudiants, 3000 cours et 200 programmes, afin que ce soit fonctionnel pour la rentrée en septembre 2022.