le Lundi 26 septembre 2022
le Mercredi 10 août 2022 9:00 Actualités provinciales

Prix d’excellence du lieutenant-gouverneur pour l’Acadie et la francophonie de la Nouvelle-Écosse

Daphnée de Lamirande, Colton LeBlanc, Lt-governeur Athur LeBlanc et épouse Patsy LeBlanc, et Claude Renaud (Hughie Batherson n'a malheureusement pas pu assister à la cérémonie.  — PHOTO - Gracieuseté - Communication - Lt. - gouverneur
Daphnée de Lamirande, Colton LeBlanc, Lt-governeur Athur LeBlanc et épouse Patsy LeBlanc, et Claude Renaud (Hughie Batherson n'a malheureusement pas pu assister à la cérémonie.
PHOTO - Gracieuseté - Communication - Lt. - gouverneur
NÉ - Le 14 juillet 2022, la communauté acadienne, francophone et francophile a célébré et rendu hommage à trois lauréats dont les contributions et initiatives sociales, économiques ou culturelles ont eu un effet bénéfique sur la communauté francophone et sur la Nouvelle-Écosse.

Les récipiendaires ont été sélectionnés par un comité de sept représentants de la communauté acadienne et francophone qui ont résumé les contributions de chacun pour les raisons suivantes. 

Claude Renaud, Dartmouth – Lauréat dans la catégorie Francophone

Claude Renaud est un chef de file et un bénévole exceptionnel de l’Acadie et de la francophonie de la Nouvelle-Écosse. Par son sens du rassemblement et de l’inclusion, son enthousiasme et sa pensée stratégique, il a mobilisé pendant 35 ans les forces de nos diverses communautés afin de créer et renforcer des atouts durables pour l’Acadie de l’avenir.

Il a apporté son leadership intègre et éclairé à plusieurs rôles de bénévole dans les domaines, notamment, de l’éducation, de la culture, du patrimoine et du développement communautaire.

Renaud s’est aussi illustré par son leadership pendant plus de 25 ans dans les dossiers scolaires. Il a piloté et défendu avec succès le dossier complexe de la surtaxe scolaire ; ainsi, en 2007, la province a apporté une modification à la loi en question et les écoles du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) de la ville d’Halifax reçoivent dorénavant leur juste part de la surtaxe scolaire.

Hughie Batherson, Riverport – Lauréat dans la catégorie Francophile  

Hughie Batherson est un conférencier motivateur qui s’adresse à des publics de tout le pays depuis plus de vingt ans. Il parle du rôle du bilinguisme et de l’importance du français au Canada.

Ce n’est qu’après l’école secondaire qu’il est devenu parfaitement bilingue quand il s’est plongé entièrement dans le français à l’Université Sainte-Anne, et puis à l’Université de Moncton. Il est aujourd’hui coordonnateur du Consortium national de formation en santé et directeur de l’Association des alumni de l’Université Sainte-Anne.  M. Batherson est associé à Canadian Parents for French depuis plus de 30 ans. 

Il a été conseiller bénévole aux camps d’été en français, a fait partie de plusieurs conseils et comités, et il est un défenseur de l’éducation en français.

Daphnée de Lamirande, Halifax – Lauréate dans la catégorie Francophone ou Francophile

Daphnée de Lamirande est une élève de 11e année de l’École secondaire du Sommet. Elle est la présidente du conseil d’administration du Conseil jeunesse provincial de la Nouvelle-Écosse. Elle siège également au conseil d’administration du Conseil communautaire du Grand-Havre, au conseil de direction de la Fédération de la jeunesse canadienne-française et au comité jeunesse de la Fédération des femmes acadiennes de la Nouvelle-Écosse.

Grâce à son sens de l’organisation et de la collaboration, son écoute, ses échanges, sa participation et son engagement, Mme De Lamirande permet à différentes initiatives jeunesse de prendre vie depuis maintenant six ans, autant au niveau scolaire, municipal, provincial et atlantique que pancanadien.

Selon cette dernière, « J’ai été très heureux de recevoir cette reconnaissance du lieutenant-gouverneur pour mon bénévolat dans ma communauté. C’est au sein du conseil jeunesse provincial que j’ai appris à organiser des activités et à exercer un leadership en français. En particulier, j’ai aimé organiser des formations pour les adultes sur la communauté LGBTQ, le racisme et le rôle des médias sociaux dans ces domaines. Ces activités augmentent la possibilité pour les jeunes de participer à des activités qui les intéressent et d’avoir un sentiment d’appartenance.»

Le prix est réservé aux individus, ce qui exclut les établissements, les groupes et les couples.