le Mardi 6 Décembre 2022
le Vendredi 5 août 2022 8:00 Nos communautés - Truro

COMMUNAUTÉ DE TRURO

Afin de souligner les communautés francophones et acadienne ainsi que de promouvoir les festivités liées à la Fête nationale de l’Acadie, le Courrier a demandé à un leadeur de chacune de nos communautés de nous présenter son organisme et de nous parler de l’importance du 15 août.

Le Centre communautaire francophone de Truro

Depuis 2007, le Centre communautaire francophone de Truro (CCFT), un organisme sans but lucratif fondé par un groupe de citoyens de la région, vise à offrir des activités sociales, culturelles et éducatives en français, tout en créant un lieu où la communauté francophone peut se rassembler et se rencontrer.

Lors du recensement 2016 de Statistique Canada, 3 035 personnes du comté de Colchester ont déclaré parler le français et l’anglais. Parmi ces gens, 520 ont le français comme langue maternelle. La région est en croissance et la population francophone aussi. 

La mission du CCFT est de créer un organisme communautaire dynamique et accueillant, un lieu de rassemblement où la population peut vivre la culture acadienne et francophone et un environnement propice à l’utilisation et à l’épanouissement de la langue française.

Yvette Saulnier, directrice générale du CCFT

PHOTO - Courtoisie

Entrevue avec Yvette Saulnier, directrice générale du CCFT

Chacun a sa vision du 15 août et sa façon de célébrer : faire la fête, reconnaître le passé, militer, etc. Quelle est votre vision du 15 août ? 

Avec les célébrations du 15 août, nous voulons surtout que le monde vienne rencontrer les Acadiens francophones. C’est notre façon de montrer que l’on est encore ici et que nous sommes là pour rester. C’est aussi une façon de préserver notre langue et notre culture et de les faire rayonner.

Comment célébrez-vous le 15 août dans votre communauté ? Quels sont les moments forts des célébrations ? 

Ici, dans la région de Colchester, le dimanche 14 août, on ferme une partie de la rue Prince. C’est un événement qui se fait avant tout avec nos partenaires, le restaurant le Blunt Bartender et le centre culturel Marigold. Comme la communauté est principalement anglophone, c’est une façon d’affirmer notre identité.

Nous avons des activités d’art pour les enfants, de la nourriture avec des foodtrucks. Nous faisons aussi un tintamarre, cinq voitures la première année et 20 la deuxième année ! Depuis deux ans, nous le faisons à pied. On commence avec une levée de drapeau et le discours du maire, le vendredi 12 août. La troupe de danse la Baie en Joie va aussi faire une danse et puis on va se rendre au lieu principal de l’événement pour lancer les célébrations. Nous avons aussi un concours de décoration des maisons et des entreprises !

Pour vous, un.e Acadien.ne, c’est quoi ? 

Pour moi, c’est une personne qui a beaucoup de joie de vivre, qui aime rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles cultures. Un Acadien, c’est l’ouverture sur le monde, l’esprit d’accueil de l’autre. 

Votre mot ou expression acadienne préféré ? 

« E’ch peut point hacker ça », qui veut dire « j’aime pas ça » ! 

À l’approche du 15 août, quel message souhaitez-vous adresser aux communautés acadiennes de la Nouvelle-Écosse ?

Mon message pour le 15 août, ce serait : ayez du fun ! C’est beaucoup de travail de planifier une célébration comme celle du 15 août. Ayez du plaisir. En fin de compte, tout finit par se mettre en place.  

  • Moments forts des célébrations : dates clés, lieux...

Les célébrations ont lieu entre le 12 et le 15 août, mais la plupart des activités se déroulent le dimanche 14 août. Pour la programmation complète, vous pouvez consulter le site du CCFT ou leur page Facebook: 

Facebook : https://www.facebook.com/centre.communautairetruro