le Samedi 13 août 2022
le Jeudi 14 juillet 2022 12:00 Éducation

Cérémonie de remises des diplômes à l’École secondaire du Sommet

Finissants de l’École secondaire du Sommet — PHOTO - Lucien Comeau
Finissants de l’École secondaire du Sommet
PHOTO - Lucien Comeau
BEDFORD - Des élèves s’envolent pour de nouveaux exploits et espoirs. Les 83 finissant.e.s de l’École secondaire du Sommet à Bedford ont lancé leur chapeau de remise des diplômes afin de célébrer la fin de leur parcours scolaire.

La plus grande des 22 écoles du Conseil scolaire acadien provincial (CSAP), ayant ouvert en 2010 avec des classes de la 6e à la 12e année qui accueillent environ 600 élèves, a fièrement célébré la remise des diplômes 2022. 

Une très belle soirée et une réception avec gouters, passée en communauté, ont eu lieu le 27 juin. 

À Dartmouth, l’École secondaire Mosaïque a décerné à son tour des diplômes à 53 élèves, soit 136 finissant.e.s à l’intérieur de la municipalité régionale d’Halifax (MRH) qui ont obtenu leur diplôme en 2022 du CSAP. 

Les maîtres de cérémonie, Vanessa Maillet et Claude Richard, ont ouvert la soirée avec l’hymne national canadien chanté par une élève du Sommet.

Les diplômés du Sommet ont remporté environ 612 775 $ en bourses d’études, notamment l’étudiant Jacob Fletcher qui a reçu une bourse de 71 000 $ de Northfield Mount Hermon School, une école préparatoire de hockey du Massachusetts, aux États-Unis. 

Les autres prix de reconnaissance ont été décernés à Calvin Beani, qui a remporté le prix de la citoyenneté et du respect, à Daphne de Lamirande et Anne-Sophie le Rudulier, deux élèves de 11e année qui ont reçu des médailles, et à Emelie Charlette Mao, qui s’est mérité une médaille de 11e et 12e année du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. 

Le directeur Joël Arsenault dit ceci, lors de son discours : « Ce soir, vous allez recevoir votre diplôme, quitter cette école et commencer un nouveau chapitre de votre vie. Encore une fois, vous aurez une panoplie d’émotions, mais au nom du personnel, je vous rassure, vous allez vous faire des amis, créer votre propre place, vivre des hauts et des bas, mais vous allez continuer, persévérer et toujours, toujours surmonter et réussir. N’oubliez jamais que vous étiez les cougars (mascotte d’école) du Sommet et combien nous sommes fiers de vous. 

M. Arsenault ajoute : « Des années mouvementées pour les élèves, malgré les protocoles que l’école a dû suivre, les changements de routine et les interruptions, les consignes qui changeaient d’une semaine à l’autre, l’apprentissage à la maison et finalement, le retour à l’école pour une fin d’année différente des autres. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir dire qu’au Sommet, nous avons eu une année scolaire complète, sans devoir fermer à cause d’un cas de covid .» 

Samuelle Gingras a prononcé ces mots, dans son discours d’adieu aux élèves. : « Nous sommes des individus qui ont une chance de faire une différence dans le monde dans lequel nous vivons. L’avenir nous appartient et il est important de savoir que nous sommes ceux qui peuvent faire avancer la société dans une direction positive et équitable pour tous les citoyens. » 

Elle a poursuivi en parlant de bons moments, notamment le BBQ de fin d’année, les fameuses danses d’école, les rassemblements au gymnase, les sorties aux Îles-de-la-Madeleine, les Jeux d’Acadie, et autres, malgré le fait que la pandémie ait privé les élèves des bons moments. 

Le député Kelly Regan, qui siège à la Chambre d’assemblée de la Nouvelle-Écosse depuis 2009 en tant que député de Bedford Basin, dit quelle « aime toujours venir aux remises de diplômes du Sommet. C’est très social et nous attendons toujours de voir ce que chacun fait. C’est agréable de voir tous ces jeunes qui ont fréquenté une école française et que plusieurs prévoient continuer leurs études en français. »