le Samedi 13 août 2022
le Lundi 4 juillet 2022 20:54 Arts et culture

Les Coréens et les Hispaniques ont été honorés lors des Journées multiculturelles de Clare

Les cuisiniers hispaniques ont préparé le repas de la République dominicaine avec Claribel Bello au Centre des anciens combattants. Ronnie LeBlanc, député de Clare (à droite), a pu goûter le plat. — PHOTO(S) - Richard Landry
Les cuisiniers hispaniques ont préparé le repas de la République dominicaine avec Claribel Bello au Centre des anciens combattants. Ronnie LeBlanc, député de Clare (à droite), a pu goûter le plat.
PHOTO(S) - Richard Landry
SAULNIERVILLE - Dans le cadre de la Journée canadienne du multiculturalisme, le 27 juin, la Communauté francophone accueillante de Clare (CFA) a organisé sa deuxième édition des Journées multiculturelles afin de célébrer la diversité culturelle dans la région.

Cinq événements ont eu lieu du 24 au 27 juin pour l’occasion. C’était la première fois que les activités ont eu lieu en personne à cause de la pandémie.

Les festivités, ayant réuni une centaine de participants, ont commencé le vendredi en soirée par une dégustation de la poutine spéciale au poulet Buffalo lors du Poutine Fest à Saulnierville. C’était l’occasion de souligner la Fête de la Saint-Jean-Baptiste qui est célébrée par la francophonie du Canada. C’est en effet la date de la Fête nationale du Québec. 

Le restaurant pour emporter Le P’tit Robicheau à Saulnierville a accueilli des clients avec ses poutines, de 15 h à 19 h. Le musicien local Mike à Vic a fourni la musique d’ambiance dans la zone de concert extérieur, à côté du restaurant Chez Robicheau, dès 18 h. Le but de l’activité était de rassembler les gens de la communauté avec des personnes de partout et Marc-Alexandre Lagacy, organisateur pour la CFA, estime que c’était une activité très bien réussie.

Le samedi 25 juin, il y a eu une joute de soccer avec une quinzaine de participants sur le terrain de l’Université Sainte-Anne. On y trouvait des étudiants et des membres de la communauté en plus de sportifs venant de divers pays, dont la France, le Sénégal, le Cameroun et la Tunisie.

Les Coréennes d’origine Gyu-Na Park et Jeong-Won Lee ont servi leur plat à la Cuisine communautaire d’Inclusion Clare avec Amy Paradis (à gauche) de la CAC.

La Fiesta en la Bahia, une célébration de la communauté hispanique, a suivi avec une soirée divertissante de nourriture et de musique au Centre des anciens combattants à Saulnierville. Un repas dominicain a été offert par les amis d’El Shaddai Jireh, soit Claribel Bello de la République dominicaine et ses collègues. Le repas a permis de partager la culture.

Les quelque 75 participants ont pu apprécier la musique cubaine de Frederic Mujica qui habite à Kentville. Plusieurs membres de la foule ont pu danser au son de cette musique traditionnelle. Il y avait un groupe de travailleurs étrangers du Mexique qui ont été transportés à l’événement par Riverside Lobster. Ils ont su animer la soirée.

Un dîner coréen a suivi le lendemain, dimanche, lorsque deux belles-sœurs, Gyu-Na Park et Jeong-Won Lee, ont offert un repas traditionnel de la Corée du Sud à la cuisine communautaire d’Inclusion Clare. Une centaine de plats japchae a été servie lors de l’activité l’Acadie rencontre la Corée du Sud. Tous les revenus ont été remis à Inclusion Clare au montant de plus de 1 000 $.

L’activité de quatre jours a touché plus de 350 personnes de la communauté de Clare. La dernière activité au programme (reportage à suivre) était une rencontre le lundi 27 juin avec le milieu des affaires, invité à un repas pour discuter des avantages des espaces de travail inclusifs.

Le musicien Frederic Mujica a fait danser les participants au Centre des anciens combattants de Clare.

Mike à Vic en spectacle à Saulnierville.

Les danseurs ont beaucoup apprécié la musique hispanique de Frederic Mujica.