le Samedi 13 août 2022
le Lundi 27 juin 2022 7:00 | mis à jour le 29 juin 2022 16:53 Communiqué

Calvin Beani et Elle Peters, récipiendaires du prix du civisme et du respect du lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse 2022

Elle Peters à gauche et Calvin Beani à droite — PHOTO - page Facebook du conseil scolaire acadien provincial (CSAP)
Elle Peters à gauche et Calvin Beani à droite
PHOTO - page Facebook du conseil scolaire acadien provincial (CSAP)
LA BUTTE - Hier, Arthur J. LeBlanc, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse, a remis le Prix du civisme et du respect du lieutenant-gouverneur à plusieurs élèves des écoles de la Nouvelle-Écosse. 

Ce prix distingue les individus qui ont élaboré un projet ou une activité faisant preuve de leadership et d’engagement en faveur de la création de milieux sûrs et inclusifs dans les écoles et les communautés de la Nouvelle-Écosse. Le Conseil scolaire acadien provincial félicite Calvin Beani et Elle Peters, récipiendaires du prix 2022.

Calvin Beaini est un élève en onzième à l’École secondaire du Sommet. Il a réussi à utiliser sa poésie et sa musique pour apporter son soutien à des communautés vulnérables et pour dénoncer les injustices du passé. Ainsi, Calvin a produit un poème intitulé La survie des innocents dans lequel il décrit le drame subi par les enfants autochtones dans les écoles résidentielles. 

Il a aussi rédigé un autre poème, DE deux Nationalités à une Identité, évoquant son parcours du Liban au Canada et ce que lui a apporté son immigration. « Calvin, continue à nous inspirer et à nous mobiliser à travers ta plume combien élégante et profonde », est-il écrit dans le communiqué. 

Elle Peters est une élève afro-néo-écossaise inscrite en huitième année à l’École du Carrefour. Depuis plusieurs années, elle joue un rôle clé dans la valorisation des communautés afro-néo-écossaises et dans la lutte contre le racisme et contre toute autre forme de discrimination. 

Grâce à son leadership, un comité a été créé à l’École du Carrefour et plusieurs projets et évènements ont été mis sur pied dans le cadre du Mois de l’Héritage africain. Il suffit à marcher dans les couloirs de l’école pour voir les traces encore visibles des belles réalisations qui démontrent clairement la richesse des communautés afro-néo-écossaises.