le Dimanche 3 juillet 2022
le Jeudi 2 juin 2022 16:24 | mis à jour le 8 juin 2022 6:46 Nos communautés - Chéticamp

La swing du suête rend hommage à Eddie Aucoin

La swing du suête — PHOTO - Christine Doucet
La swing du suête
PHOTO - Christine Doucet
CHETICAMP - Trois artistes de la troupe « La swing du suête », Hope Deveau, Chloe Odo Haché, Abigail Haché danseront en hommage à leur arrière grand oncle, Eddie Aucoin.

Eddie Aucoin – Le Courrier de la Nouvelle-Écosse

Trois artistes de la troupe « La swing du suête », Hope Deveau, Chloe Odo Haché, Abigail Haché danseront en hommage à leur arrière grand oncle, Eddie Aucoin, soldat acadien du régiment de La Chaudière, qui débarqua le 6 juin 1944 à Bernières-sur-mer.

La troupe de « La swing du suête », composée de jeunes âgées de 10 à 17 ans, de l’école NDA (Notre Dame de l’Annonciation) de Chéticamp (Nouvelle-Ecosse) et dirigée par Christine Doucet , a été fondé en 1987. À travers ses chorégraphies, elle met en valeur, entre autres, des danses traditionnelles du Cap Breton telles que le set carré et la gigue, appelée « danse des quatre » dans la région de Chéticamp.

Elle présente également des danses venant d’ailleurs, comme le hip-hop, la danse écossaise et des danses folkloriques originaires de plusieurs parties du monde. Le groupe va même dans les écoles promouvoir cette forme d’art si bien ancrée dans la culture acadienne. Depuis sa fondation, La Swing du suête s’est produite un peu partout dans les Maritimes, au Québec et en Louisiane, aux États-Unis.

Ce sera la première fois qu’elle participera, avec dix danseuses, au festival « La semaine acadienne », à Courseulles-sur-mer et sur la côte de Nacre. A travers son travail, la swing du suête a contribué à l’épanouissement du talent de centaines de jeunes de la communauté, au développement des arts dans la région, ainsi qu’à la promotion et la préservation de la danse acadienne.

Voici quelques vidéos pour découvrir leurs créations:

https://www.youtube.com/watch?v=LZggGS9udkE

https://www.youtube.com/channel/UCsMduu0-iknlv5ZViHlDazw

Le suête

La troupe tire son nom du « suête », un vent violent du sud-est qui souffle le long de la côte ouest de l’île du Cap-Breton, dans certaines conditions météorologiques. Ces vents peuvent atteindre ou dépasser 200 km/h et occasionner des dégâts très importants. La région de Chéticamp, au pied du Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, est particulièrement affectée par ce phénomène. Le terme provient du français-acadien des gens de cette région et signifie sud-est. 

Eddie Aucoin

 Édouard F. Aucoin, plus connu sous le nom d’Eddie (à Médéric à Joe) Aucoin, est né le 3 août 1923 et a été élevé dans le village acadien de Saint-Joseph-du-Moine, sur la côte ouest de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Ecosse. Il grandit dans une famille très nombreuse et, alors qu’il est encore très jeune , il travaille d’arrache-pied sur la ferme familiale. Jeune soldat durant la Seconde Guerre mondiale, il n’est âgé que vingt ans quand il débarque le 6 juin 1944 sur la plage de Bernières-sur-mer avec le Régiment de la Chaudière. Il n’oubliera jamais les Allemands qui tiraient sur les soldats dès qu’ils débarquaient sur la plage, le soldat sorti juste avant lui qui fût été tué sur le coup en mettant les pieds sur la plage tout comme le soldat qui le suivait. Eddie Aucouin a survécu à la guerre . De retour chez lui, il se maria le 27 avril 1948 avec Henriette LeBlanc et eu 10 enfants. Il est décédé le 4 mars 2007 à l’âge de 84 ans. 

Site internet: www.semaineacadienne.net