le Dimanche 3 juillet 2022
le Dimanche 15 mai 2022 10:05 Actualités thématiques

Alfred Aucoin soumet sa candidature pour le district no 2

Alfred Aucoin, candidat à la prochaine élection du 4 juin pour le poste de conseiller municipal du district n° 2.   — Crédit : gracieuseté
Alfred Aucoin, candidat à la prochaine élection du 4 juin pour le poste de conseiller municipal du district n° 2.
Crédit : gracieuseté
CHÉTICAMP - Une élection spéciale aura lieu le samedi 4 juin prochain afin de choisir un nouveau conseiller pour le district no 2 de la municipalité du comté d’Inverness. Alfred Aucoin, un résident de Grand-Étang très impliqué dans sa communauté, a soumis sa candidature pour représenter les communautés de Grand-Étang, Saint-Joseph-du-Moine, Belle-Côte et la plupart des sections de Margaree. Cette élection spéciale a été rendue nécessaire suite au décès du conseiller Laurie Cranton qui occupait le poste de préfet du comté d’Inverness et représentait les électeurs du district no 2.

Né et élevé à Cap LeMoine, Alfred Aucoin est le fils de feu Daniel (à Isidore) et de Marilyn Aucoin, qui réside maintenant à Grand-Étang. Pour vous donner un aperçu de ses antécédents, il s’est joint aux Forces armées canadiennes en 1979, mais il s’est vite rendu compte que ce n’était pas pour lui. Il est retourné chez lui où il a commencé à travailler dans une usine de poisson locale, puis comme aide-pêcheur jusqu’en 1995.

 Il a été employé à la Coopérative de Chéticamp comme coupeur de viande et à l’automne 1997, il a travaillé pour la Coopérative de Margaree comme gérant de magasin et coupeur de viande. En 2001, Alfred a décidé de retourner à l’école pour obtenir son diplôme de 12e année. Il a ensuite poursuivi ses études dans le programme paramédical en 2002. Il est actuellement paramédic à temps plein à Chéticamp.

 « Devenir conseiller municipal m’a toujours intéressé », dit M. Aucoin. « Je veux être le porte-parole des gens du district no 2. Je pense qu’il est très important d’avoir une visibilité, une correspondance et un lien profond avec la municipalité. J’aimerais beaucoup avoir l’occasion de représenter les résidents de Grand-Étang, Saint-Joseph-du-Moine, Cap LeMoine, Terre-Noire, Belle-Côte et les Margarees.”

M. Aucoin poursuit : “Beaucoup de gens se demandent peut-être pourquoi maintenant ? Eh bien, on m’a demandé plusieurs fois de proposer mon nom, mais j’ai toujours pensé que j’étais trop occupé et que je ne serais pas en mesure de m’engager pleinement. Je suis toujours occupé, mais je sens que j’ai plus de temps maintenant et cela m’intéresse vraiment.”

 Lorsqu’on lui demande quel est, selon lui, le rôle d’un conseiller municipal en 2022, M. Aucoin répond : « Eh bien, c’est de travailler avec les gens, avec les groupes, de travailler ensemble, d’être énergique et prêt à travailler dur. »

 M. Aucoin a parlé des améliorations nécessaires dans notre comté : « Il y a beaucoup de choses à régler. Nous savons que l’état des routes est une question vitale, mais certaines choses ne relèvent pas de la responsabilité de la municipalité. Le manque de logements est l’un des principaux facteurs, nos enfants et le tourisme. Par exemple, nous devons essayer de trouver des moyens de garder nos touristes ici plus longtemps et de ne pas les laisser passer devant nos communautés sans s’arrêter. Nous devons attirer les gens ici pour que nos entreprises et nos associations puissent en profiter. »

 M. Aucoin est très impliqué dans sa communauté et ailleurs en tant que bénévole. Il est pompier au sein du service d’incendie volontaire de LeMoine depuis 35 ans, où il occupe actuellement le poste de chef des pompiers et celui d’adjoint au bureau du commissaire aux incendies de la Nouvelle-Écosse. Il a siégé au conseil d’administration de l’Acadian Credit Union pendant plus de 10 ans, au poste de vice-président. Il est actuellement président de l’Association de développement LeMoine et président du comité de la salle paroissiale de Saint-Joseph. Il est membre au premier degré des Chevaliers de Colomb – Conseil 3850 à Point Cross et membre fondateur de la Cape Breton Firefighters Burn Care Society. 

M. Aucoin est un bénévole très respecté, ayant reçu le prix de reconnaissance des bénévoles du comté d’Inverness en 2002 et en 2019, ainsi que le prix du bénévole provincial de l’année en 2015, représentant tout le comté d’Inverness lors d’une cérémonie à Halifax.

« J’ai toujours été impliqué dans notre communauté. Les bénévoles sont la clé de la survie et du succès de notre région. J’adore aider, et j’ai du mal à dire non. S’il y a quelque chose que je ne peux pas faire, je trouverai les ressources pour aller au fond des choses », dit M. Aucoin.

Lorsqu’on lui demande quelles sont ses forces et pourquoi les habitants devraient voter pour lui, M. Aucoin répond : « C’est comme ça. Une fois que j’ai mis mon esprit sur quelque chose, je ne m’arrête pas. Je m’engage à 100% et si je suis élu, je serai là pour être la voix des gens, pour les aider et servir d’outil pour faire aboutir les projets. » Il ajoute : « Je connais aussi assez bien les membres du conseil et le fonctionnement de leur système. Par le biais du service d’incendie, j’ai eu de nombreuses relations avec Keith MacDonald et son équipe. Les programmes étudiants associés à l’Association de développement LeMoine et la liste est longue. »

Le directeur de campagne d’Alfred Aucoin, Gilles LeBlanc, de Saint-Joseph-du-Moine, appuie son collègue : « Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous devrions voter pour Alfred Aucoin le 4 juin. Il a plus d’ambition que je n’en ai jamais vu chez quelqu’un. Peu importe le projet auquel il s’attaque, il se donne à 150 %, qu’il réussisse ou non, l’effort est là. »

M. LeBlanc poursuit : « Il a un intérêt incroyable pour les personnes âgées et leur bien-être. Il fait tellement de travail en coulisse dont personne n’est au courant. Il travaille actuellement à faire installer un ascenseur au complexe pour personnes âgées de Bellevue. »

 « J’aime la façon dont il a travaillé avec le député Mike Kelloway et d’autres politiciens. Peu importe la direction, le parti, cela n’a pas d’importance pour lui. Je pense que c’est un atout énorme », dit M. LeBlanc.

 « Un problème que nous avons par ici est le manque d’activités pour nos enfants. Je suis moi-même coupable de cela. Quand il n’y a pas d’argent, on n’a pas envie de s’impliquer, mais Alfred, lui, ça ne le dérange pas. Il a fait beaucoup pour les enfants. Pour n’en citer que quelques-uns : la patinoire à Johnny, le ballpark, des cartes de Noël pour tous les enfants de la part des pompiers, un jouet de la part de la paroisse et une visite du Père Noël. C’est quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant dans notre communauté », dit M. LeBlanc.

M. LeBlanc a conclu : « Je suis très heureux du fait que l’argent n’est pas toujours son objectif ou la racine de ses actions. Il s’agit plutôt d’aider au bien-être de la paroisse. Ainsi, son ambition et son incapacité à dire non sont peut-être ses seuls défauts. Je voudrais encourager les gens à voter pour Alfred Aucoin le 4 juin prochain ! »

M. Aucoin a déclaré : «Le district no 2 est un très grand territoire comptant 1772 électeurs qui ont le droit de vote. Je suis prêt à relever le défi et je vais envoyer des bulletins d’information, utiliser les médias sociaux, frapper aux portes et apprendre à connaître les gens. J’espère que vous ferez de votre vote du 4 juin une priorité et, bien sûr, que vous voterez pour moi.  Si je suis élu conseiller municipal, je promets de vous représenter au mieux de mes capacités, au mieux de ce que je peux faire. Je vous donnerai mon 100% pour vous aider d’une manière ou d’une autre ! »

« Travaillons ensemble au Conseil, dans les organisations de services, entre les districts municipaux et surtout, entre nous. Si vous souhaitez me contacter, veuillez me joindre par téléphone ou par texto au 902-224-0044 ou par courriel à alfredaucoin536@gmail.com  », a conclu M. Aucoin.

(Certains renseignements contenus dans cet article ont été tirés avec la permission d’une entrevue diffusée sur Radio CKJM, à laquelle ont participé l’animateur Daniel Aucoin, Alfred Aucoin et Gilles LeBlanc).