le Mercredi 25 mai 2022
le Vendredi 6 mai 2022 14:40 Actualités

Le gouvernement de Houston bloque le projet de scanner TEP au Cap-Breton

Le député de Sydney-Membertou, Derek Mombourquette. — Crédit : cbc.ca
Le député de Sydney-Membertou, Derek Mombourquette.
Crédit : cbc.ca
CAP-BRETON – Les résidents du Cap-Breton attendent un engagement du gouvernement de Houston qui leur permettrait de recevoir des soins contre le cancer près de chez eux, mais le ministre de la Santé de Houston affirme que les résidents devront continuer à attendre.

Le Cap-Breton a le taux de cancer le plus élevé de la province, mais les résidents sont obligés de voyager pendant plusieurs heures pour recevoir des examens TEP/CT qui sont essentiels pour fournir des traitements du cancer qui sauvent des vies.

Interrogée pendant la période de questions sur les plans de son gouvernement pour financer les coûts d’exploitation d’un nouveau scanner, la ministre de la Santé a répondu qu’elle n’était pas prête à prendre cet engagement de sitôt.

« Notre gouvernement s’était engagé à faire en sorte que les résidents du Cap-Breton puissent accéder à des soins contre le cancer près de chez eux en finançant les coûts d’un nouveau scanner », déclare le député de Sydney-Membertou, Derek Mombourquette. « Huit mois plus tard, nous attendons toujours de voir le même engagement de la part du gouvernement de Houston – un gouvernement qui s’est présenté en promettant de réparer les soins de santé. Sans ce financement essentiel, leur promesse ne semble être qu’un stratagème pour se faire élire. »