le Lundi 16 mai 2022
le Vendredi 1 avril 2022 13:54 | mis à jour le 1 avril 2022 13:57 Actualités

Chris d’Entremont souligne la Journée internationale de la francophonie en Chambre à Ottawa

Chris d’Entremont. Je veux remercier et féliciter tous ceux et celles qui font grandir nos communautés francophones partout en Nouvelle-Écosse. Comme l’entière population francophone de chez nous, la FANE et la
FCFA pour leur travail et engagement continu pour la promotion de l’immigration francophone et la bonification de la Loi sur les langues officielles. Vous faites toute la différence! — Coutoisie
Chris d’Entremont. Je veux remercier et féliciter tous ceux et celles qui font grandir nos communautés francophones partout en Nouvelle-Écosse. Comme l’entière population francophone de chez nous, la FANE et la FCFA pour leur travail et engagement continu pour la promotion de l’immigration francophone et la bonification de la Loi sur les langues officielles. Vous faites toute la différence!
Coutoisie
Chris d’Entremont souligne la Journée internationale de la francophonie en Chambre à Ottawa

OTTAWA – Chris d’Entremont, député fédéral de la circonscription de Nova-Ouest depuis le 21 octobre 2019, a tenu à souligner la Journée internationale de la Francophonie dans la Chambre des Communes à Ottawa le mardi 22 mars dernier. La Journée a été célébrée par la francophonie partout au Canada le dimanche 20 mars 2022.

« Madame la présidente, le dimanche dernier se tenait la Journée internationale de la Francophonie, a-t-il déclaré. La langue française est la 6e langue la plus parlée au monde par plus de 321 millions de personnes. C’est une journée célébrée dans les pays francophones et également dans les petites, mais importantes communautés comme la Baie Sainte-Marie et la municipalité d’Argyle dans ma circonscription de Nova-Ouest. En tant que fier Acadien qui habite une région francophone de la Nouvelle-Écosse, je sais à quel point cette journée est importante pour tous les francophones de ma communauté. Depuis de nombreuses générations, nous travaillons très fort pour préserver notre belle langue française et promouvoir notre culture qui nous distingue et qui fait rayonner l’Acadie dans le monde entier. » Il est natif de la région de Pubnico.

Le député a noté qu’il reçoit environ 30 pour cent de ses demandes de services dans la langue française de la part de ses électeurs francophones surtout de Clare, d’Argyle et de Greenwood ainsi qu’en provenance de d’autres régions de la Nouvelle-Écosse. Il estime que ce volume est très significatif.   

Chris d’Entremont est toujours heureux de servir ses électeurs dans les deux langues officielles et veut représenter sa circonscription acadienne et même la francophonie canadienne dans sa langue maternelle. Il est notamment membre de la section canadienne de l’Assemblée parlementaire de la francophonie. Il a participé à son Assemblée générale annuelle le 7 mars dernier, était président de section le 21 février et a participé au Groupe de travail sur les missions de maintien de la paix le 17 février et à la 40Conférence ministérielle de la francophonie en mars.  

Il participe le 4 avril à la Conférence des présidences de section de la région Amérique et participera à la réunion de la Commission de l’éducation, de la communication et des affaires culturelles du 19 au 22 avril. Il participera aussi à la l’Assemblée générale annuelle, entre autres. 

Parmi ses autres fonctions visant la francophonie, Chris a eu un entretien avec Kareen Rispal, alors ambassadrice de France au Canada en février 2021, avec Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada en France en avril 2021 et avec les membres de l’Association interparlementaires France-Canada en mai 2021. 

Il est aussi membre de l’Association interparlementaire Canada-France, du Groupe interparlementaire Canada – États-Unis, de l’Association interparlementaire Canada – Royaume-Uni et de la section canadienne de l’Assemblée interparlementaire du Commonwealth, en plus d’être  vice-président  de la section canadienne de l’Assemblée canadienne de la francophonie.  

Au niveau parlementaire, il est coprésident du Conseil interparlementaire mixte qui se prononce sur les questions budgétaires et administratives relatives aux associations parlementaires. 

Il est fier des services offerts par son personnel dans sa circonscription à partir de ses deux bureaux à Yarmouth et à Kingston. Le personnel travaille sur les mises en jeu de tous les jours, selon lui. Il passe personnellement trois semaines à la Colline Parlementaire et une semaine dans sa circonscription chaque mois. Son personnel local doit donc prévoir ses rendez-vous avec ses électeurs quand il est disponible.

Chris a noté qu’il œuvre beaucoup aussi sur d’autres dossiers sur lesquels il œuvre, dont la nouvelle Loi sur les langues officielles, l’accueil des réfugiés de l’Ukraine et de la situation des pêches au Sud-Ouest avec la nouvelle ministre des Pêches et Océans de la Colombie-Britannique qui ne connait pas, selon lui, la situation des pêcheurs des communautés côtières (versus urbaines) de l’Atlantique et qui ne consulte pas les gens. 

Il y a aussi les dossiers des infrastructures des municipalités locales, le Congrès mondial acadien au Sud-Ouest en 2024, l’immigration de francophones dans la région qui a connu une émigration importante au cours des derniers 10 ans selon lui. 

Il a noté qu’il travaille surtout de près avec le ministre des Affaires acadiennes de la Nouvelle-Écosse, l’honorable Coulton LeBanc, dans les dossiers de la francophonie dans sa province. « C’est bien d’avoir ce contact avec le gouvernement provincial », a dit Chris d’Entremont.