le Dimanche 22 mai 2022
le Vendredi 11 mars 2022 12:04 | mis à jour le 11 mars 2022 12:06 Arts et culture

Le Mardi gras a été célébré en Clare

Les musiciens du groupe Cadie au spectacle du Mardi gras, de gauche à droite : Simon Robichaud, Marcel Weaver, Sébastien Dol, Gérald Thériault et Gilles Saulnier.  
 — Richard Landry
Les musiciens du groupe Cadie au spectacle du Mardi gras, de gauche à droite : Simon Robichaud, Marcel Weaver, Sébastien Dol, Gérald Thériault et Gilles Saulnier.
Richard Landry
COMEAUVILLE – La Société acadienne de Clare (SAC) a commencé ses activités des Rendez-vous de la francophonie avec une célébration dans le cadre de la fête du Mardi gras.

Une journée d’activités était prévue en collaboration avec la Communauté francophone accueillante (CFA) pour souligner aussi le début du carême. Une trousse de fabrication de masques pour le Mardi gras a été distribuée pour les gens intéressés à décorer des masques qu’ils ont pu porter le jour de la fête. Un concours a été lancé avec des prix de participation pour choisir un masque gagnant. C’est celui de Gisèle Thériault qui a été choisi.

Les trousses, disponibles dès le dimanche précédent, comprenaient un masque blanc, des marqueurs, des auto-collants et du matériel pour tout âge. La fabrication des masques était laissée à l’imagination des gens.

Le restaurant Chez l’ami à la Pointe-de-l’Église a offert des plats de gumbo de 11 h à 13 h 30 ou jusqu’à l’épuisement du stock. Le tout était vendu en peu de temps.

En soirée, il y a eu un spectacle virtuel avec le groupe Cadie diffusé par You Tube avec le service technique professionnel de Mile East. Le spectacle a eu lieu sur place dans la maison Richelieu à La Butte. Les musiciens étaient Simon Robichaud, Marcel Weaver, Sébastien Dol, Gérald Thériault et Gilles Saulnier. Le thème de la musique était le Mardi gras, donc plusieurs pièces de la Louisiane. On estime que plus de 3 000 personnes ont visionné le spectacle à l’ordinateur.

La SAC espère pouvoir organiser une telle activité en personne l’année prochaine. « Les gens étaient excités, estime Nathalie Robichaud, directrice générale, puisqu’on était vers la fin des restrictions. La participation a été très bien, c’était un méga succès », selon elle.