le Mercredi 25 mai 2022
le Vendredi 18 février 2022 10:40 Nous avons lu pour vous

Un roman où la langue française prend vie

La grammaire est une chanson douce est un roman publié en 2001 par l’écrivain français, Erik Orsenna, pseudonyme d’Éric Arnoult. Membre de l’Académie française, il se sert de ce court récit pour exprimer son amour de la langue française et pour lui rendre hommage. En suivant les aventures d’un frère et de sa sœur, Jeanne et Thomas, sur une île assez extraordinaire, Orsenna nous transporte dans un monde enrichi de voyages, de découvertes et de plaisirs. Un monde où les mots prennent véritablement vie...

Le récit nous présente d’abord Jeanne, une jeune fille âgée de dix ans. Son frère aîné Thomas et elle sont à bord d’un bateau pour se rendre chez leur père. Leurs parents sont séparés et vivent chacun d’un côté de l’Atlantique, ce qui implique de nombreux déplacements pour les enfants. Lors du voyage, ils se retrouvent au cœur d’une tempête effroyable. La peur s’empare des passagers alors que l’océan agité prend contrôle du navire. Ne pouvant plus soutenir la colère de l’ouragan, le bateau fait naufrage. Jeanne et Thomas, les seuls à avoir survécu, se retrouvent sur la plage d’une île étrangère. Ils se rendent soudain compte qu’ils ne sont plus capables de parler. Aucun mot ne sort de leur bouche. Un certain personnage, Monsieur Henri, vient à leur secours et leur promet de les aider à retrouver la parole. Il devient à la fois un ami et un guide, leur montre comment vivent les mots. Jeanne se plonge dans le monde des mots pour tenter de s’enrichir de la langue, de mieux comprendre la grammaire et de rencontrer des personnages intéressants, tout en s’amusant. Les jeunes seront-ils enfin capables de regagner la parole?

Tout d’abord, j’ai été agréablement surprise par ce roman. Mes attentes étaient peu élevées puisque la thématique de la grammaire ne suscitait pas un grand intérêt pour moi. Au lieu d’explorer les règles grammaticales d’une manière plutôt ennuyeuse, Orsenna donne vie aux mots pour rendre l’histoire plus plaisante et divertissante. Les personnages attachants, la jolie histoire ainsi que le ton doux et mélodique assurent une lecture très rapide. Nous rencontrons des mots qui se mettent en couple et se marient tandis que d’autres ne s’entendent pas du tout, ce qui démontre aux enfants de manière concrète comment les mots s’accordent. Cette histoire affecte non seulement les personnages et la manière dont ils perçoivent le français, mais elle touche également à la façon dont les lecteurs envisagent la langue ainsi que la grammaire. Erik Orsenna emploie un style d’écriture poétique et presque musical pour sensibiliser les lecteurs à l’importance de la langue française. Les illustrations incluses dans l’édition Livre de Poche ajoutent elles aussi une touche agréable au roman, car elles renforcent l’histoire et les émotions. Avec ses personnages hors du commun, sa façon amusante d’aborder la grammaire et son hommage à la langue, La grammaire est une chanson douce laissera sans doute un sourire à bon nombre de ses lecteurs. 

Ne laissez pas le titre vous tromper puisque vous n’avez certainement pas besoin d’être un amateur de grammaire pour apprécier ce roman. Il ne s’agit sûrement pas d’une leçon de grammaire typique! Les francophiles de tous les âges qui aiment les ouvrages entourant l’amour et la beauté du français avec un côté imaginatif sont sûrs de se réjouir de l’œuvre d’Orsenna.