le Samedi 26 novembre 2022
le Vendredi 11 février 2022 11:52 Communautaire

La municipalité de Clare améliore ses espaces publics touristiques

Une vue aérienne du Parc Wentworth.   — novascotia.ca
Une vue aérienne du Parc Wentworth.  
novascotia.ca
PETIT-RUISSEAU – La municipalité de Clare estime qu’il est temps d’examiner ses six espaces publics touristiques en vue de les rendre à la hauteur en prévision pour le prochain Congrès mondial acadien en 2024. Un site en particulier, le Lac Wentworth à Corberrie, verra son accessibilité améliorée en vue d’enrichir l’expérience des visiteurs.

La municipalité travaille en collaboration avec le Fonds canadien de revitalisation communautaire (FCRC) de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA) qui a accordé un octroi de 200 000 $ pour le développement du parc Wentworth. Les cinq autres sites sont ceux du Parc provincial du Fourneau à Meteghan, du Parc provincial de la plage de Mavillette, du Parc municipal Joseph-et-Marie-Dugas à l’Anse-des-Belliveau, du Parc du phare du Cap Sainte-Marie et de la Chapelle de la Pointe-à-Major.

La municipalité suit son Plan directeur des espaces publics touristiques publié en 2021 qui dresse une liste des améliorations pour chacun des sites dans la municipalité. Un comité consultatif a été mis sur pieds pour développer le Plan. Il s’agit de trois conseillers municipaux, Eric Pothier, Nadine Comeau et Brian Comeau, ainsi que de trois membres de la communauté, Edwin Deveau, Trudy Benjivenni et Lonnie MacNeil, en plus du directeur général de la municipalité, Stéphane Cyr.

« Bien qu’il soit beau et immaculé, le parc  municipal du Lac Wentworth se trouve plus à l’intérieur des terres par rapport à la plupart de nos infrastructures municipales. Nous considérons ce projet comme une occasion significative de contrer cette tendance et d’investir dans des espaces publics plus éloignés de la côte. Alors que la région connaît une poussée immobilière et une augmentation des investissements du secteur privé, le conseil municipal fait de la revitalisation, » a noté Stéphane Cyr.

Les améliorations au parc Wentworth comprennent l’embellissement des aires d’accueil et des points de départ des sentiers, la construction de nouvelles toilettes accessibles, un accès au lac, une meilleure surface des sentiers et l’aménagement d’un sentier naturel.

Tori Comeau, gérante des Loisirs et coordinatrice (nouveau poste) de l’accessibilité pour le Comité consultatif, est heureuse des développements sur les sites. « La municipalité de Clare s’est engagée à respecter l’objectif de la province qui est de faire en sorte que nos espaces soient accessibles d’ici 2030. En gardant l’accessibilité à l’esprit, nous nous assurons que le parc municipal de Wentworth, comme tous nos sites, soient des espaces sûrs, inclusifs et amusants pour tous les résidants et les visiteurs. »

Les améliorations aux sites sont conçues pour favoriser la qualité de vie des résidants de Clare tout en renforçant l’attrait de la région pour les nouveaux arrivants potentiels et les visiteurs.

La municipalité comprend 1 900 kilomètres carrés de terrain côtier et boisé. On y retrouve également le Sentier de Clare de 42,4 kilomètres à partir de Weymouth jusqu’au comté de Yarmouth, le P’tit bois sur le campus de l’Université Sainte-Anne, le sentier Piau à l’Anse-des-Belliveau et le sentier au Cap Sainte-Marie.