le Lundi 16 mai 2022
le Jeudi 27 janvier 2022 21:52 Communautaire

Deux nouvelles installations sportives en Clare : patinoire ainsi que piste et pelouse

Le début des travaux qui se poursuivent au terrain de piste et pelouse sur le campus de l’Université Sainte-Anne à la Pointe-de-l’Église.   — Richard Landry
Le début des travaux qui se poursuivent au terrain de piste et pelouse sur le campus de l’Université Sainte-Anne à la Pointe-de-l’Église.  
Richard Landry
PETIT-RUISSEAU – Les travaux avancent bien sur le nouveau site de piste et pelouse située à côté du Château sur le campus de l’Université Sainte-Anne. Aussi, la toute nouvelle patinoire extérieure avec surface synthétique est ouverte à côté du Centre des anciens combattants à Saulnierville depuis le 3 décembre.

Les travaux sur la grande piste et pelouse avec terrain artificiel avancent bien à la Pointe-de-l’Église. On prévoit son ouverture en été prochain. Les travaux ont cessé pour l’instant à cause surtout de la température.

Les travaux à date ont déterminé que le remblai n’était pas idéal, donc il fallait enlever la terre et le remplir avec une terre plus appropriée pour la sous-fondation afin de permettre un meilleur drainage et pour ne pas permettre à la pelouse artificielle de bouger. Il reste aussi à mettre de l’asphalte et une couche en caoutchouc et cela demande une certaine température. Il reste aussi à compléter la clôture. Les travaux reprendront en mai.

La nouvelle piste permettra donc à la communauté de Clare d’avoir accès à un site de très grande qualité. « C’est un bel ajout à notre communauté, a dit Stéphane Cyr, directeur général de la municipalité de Clare. Le département des loisirs de la municipalité travaillera de près avec le Centre sportif de l’Université qui va gérer le site. Nous pourrons même accueillir la finale des Jeux de l’Acadie et des tournois sportifs universitaires et scolaires. La piste sera ouverte au public qui voudra marcher sur le site. » La piste va entourer un terrain de soccer également ouvert au public. 

Le coût total du projet s’élève à environ 3,2 millions de dollars, dont 1,2 million du gouvernement fédéral, 1 million de la province, 600 000 $ de la municipalité et 600 000 $ de l’Université Sainte-Anne.

Quant à la patinoire synthétique, le public s’en sert régulièrement. Ouvert lors du Festival de Noël le 3 décembre dernier, il s’agit d’un projet dans le cadre du programme de Communauté francophone accueillante (CFA). 

La patinoire permettra aux nouveaux arrivants et à toute personne qui n’ont jamais patiné de justement pratiquer le sport. Elle est ouverte au public et les patins pour adultes et enfants sont disponibles pour emprunt auprès du département des Loisirs de la municipalité à Petit-Ruisseau.Ce département municipal va gérer le site. On finalise présentement les détails sur son utilisation.

Il s’agit de tuiles synthétiques placées sur une dalle en ciment permettant de patiner comme si c’était la glace, bien qu’un peu différent. La patinoire sera donc ouverte à l’année longue.

Il y aura aussi des cours de patinage offerts par Josanne Deveau à la communauté et aux nouveaux arrivants dans la région.  « Il y avait toujours quelqu’un là durant les Fêtes, a noté Amy Paradis, coordinatrice du CFA. On a reçu de bons commentaires. »

Elle a noté aussi qu’on vise à ajouter une cabane comme endroit où on pourra mettre les patins avec une toilette lors des rénovations qui s’effectuent aussi au Centre des anciens combattants juste à côté.

On peut même avoir des parties de hockey, mais pas entre 15 h et 19 h. Le site sera ouvert de 8 h à 22 h tous les jours. Les utilisateurs devront suivre les règlements affichés.

Le projet s’élève à environ 140 000 $ et est financé à parts égales par le ministère d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et par la municipalité de Clare.