le Dimanche 22 mai 2022
le Vendredi 21 janvier 2022 9:58 Communautaire

La Société Mi-Carême lance son nouveau site web et sa boutique en ligne…

CHÉTICAMP – La Société de la Mi-Carême est l’un des principaux facteurs lorsqu’il s’agit de préserver et de promouvoir l’une des plus anciennes traditions acadiennes - la Mi-Carême. Elle supervise la gestion et le fonctionnement du Centre d’interprétation de la Mi-Carême, situé dans le magnifique et pittoresque port de Grand-Étang. La mission de l’association comprend l’offre d’expériences culturelles et culinaires. Cette association travaille assidûment pour s’assurer que cette fête fantaisiste de la mi-carême reste vivante et florissante dans la région acadienne de notre comté, tout en la partageant avec des visiteurs de partout dans le monde.

La Société de la Mi-Carême, avec l’appui financier de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, a annoncé le lancement récent de son nouveau site web : www.micareme.ca. Ce nouveau site offre une foule d’informations sur toutes les activités, ateliers proposés et expériences culturelles offertes au Centre de la Mi-Carême ainsi qu’une boutique en ligne pour donner aux artistes locaux une plateforme pour vendre leurs créations sur un marché mondial .

 

Joeleen Larade, coordinatrice du projet, a déclaré à propos du nouveau site : « Il était temps de rafraîchir le site. Le temps change, les gens changent, même la façon dont les gens font leurs recherches, qu’ils soient en vacances ou en visite, tout change dans cette vie au rythme effréné. Pour suivre le rythme, nous devions ajuster notre aspect promotionnel, notre système complet pour ainsi dire, afin d’atteindre notre clientèle.” » 

 

Mme Larade poursuit : « Le site web original était davantage axé sur l’information et n’était pas toujours à jour. Il était incompatible avec les diverses communications technologiques modernes. Notre nouveau site web est plus accessible, plus convivial et les visiteurs qui parcourent la piste Cabot peuvent accéder à notre site à partir de leur téléphone portable tablette. Un site très interactif qui permettra aux visiteurs de notre région de réserver des expériences culturelles et culinaires directement en ligne. » 

 

Diane Bourgeois, artiste en résidence au Centre de la Mi-Carême, a déclaré : « Les achats en ligne sont devenus la norme aujourd’hui. Les artistes doivent se positionner sur ces plateformes afin que leurs créations soient promus et puissent être facilement achetées par les clients. »

 

Dans leur boutique artisanale unique, on peut découvrir une riche et belle collection de trésors artisanaux fabriqués dans leur atelier par des artistes en résidence et des étudiants apprentis, en utilisant des savoir-faire uniques, de plus en plus rares, transmis de génération en génération. Véritables pièces du patrimoine acadien, certaines de ces œuvres d’art sont même fabriquées avec des matériaux locaux recueillis ici même dans notre cour. Des roches, du bois récupéré, des coquillages, des débris marins et du verre de mer sont tous transformés de façon merveilleusement créative par des artistes locaux.

« Comme tant d’autres entreprises locales, la Société de la Mi-Carême a été touchée par la pandémie. Il y a 20 % de revenus provenant des visiteurs qui viennent au Centre de la Mi-Carême qui, depuis deux saisons, s’est arrêté dans son élan », explique Joeleen. Elle poursuit : « Sur une note plus positive, cela a amené l’association à réfléchir à ce qui pourrait être fait différemment pour s’améliorer. C’est alors qu’ils ont mis leur créativité à l’œuvre et ont eu l’idée de donner un tout nouveau look au site web, de créer une boutique en ligne, de développer des expériences culinaires et ainsi de suite. Une nouvelle activité culturelle en est issue : L’eau salée, homard et musique qui a été bien accueilli par nos visiteurs. Une occasion pour les visiteurs de se régaler des délicieuses saveurs du homard cuit à la manière acadienne, sur une scène de mer spectaculaire, en écoutant de la bonne musique locale, dans une ambiance vivante, conviviale et de partage, avec juste ce qu’il faut de tradition ! ». Elle ajoute : « Bien sûr, il y a des activités qui n’existent plus à cause de la pandémie, mais il y a de nouvelles choses qui sont offertes, de nouvelles possibilités de revenus entrants, donc au final, ce sera mieux pour tout le monde. »

 

Mme Larade a parlé de la célébration de la Mi-Carême de cette année et a expliqué : « Comme vous le savez tous, la Mi-Carême a lieu chaque année au mois de mars. En raison de l’épidémie et des restrictions en cours, la Société de la Mi-Carême se concentrera à nouveau sur la célébration virtuelle de cette tradition, qui comprendra le Gala annuel de la Mi-Carême. Nous savons que ce n’est pas la même chose, mais nous essayons de profiter le meilleur parti de cette période de pandémie. »

 

« La Société de la Mi-Carême profite également de ce temps pour travailler à la création d’une bibliothèque culturelle qui accueillera une sélection cumulative de vidéos et de vieilles chansons. Nous allons travailler sur des vidéos montrant comment préparer la cuisine traditionnelle acadienne, comme ‘la soupe verte’, le fondant, etc. Il y aura un tournage mettant en vedette des interprètes chantant la chanson C’est la Mi-Carême, y compris les paroles. Il y aura également une vidéo centrée sur les costumes utilisés pour participer à cette ancienne coutume », explique Mme Larade.

 

“Nous devons trouver un moyen de surmonter nos obstacles tout en nous concentrant sur la progression vers un avenir meilleur. Nous devons être ouverts aux changements, qui peuvent être bénéfiques pour toute entreprise. Souvent, le résultat est la création d’un produit nouveau et passionnant », conclut Mme Larade.