le Dimanche 27 novembre 2022
le Jeudi 2 Décembre 2021 11:00 Communautaire

AGA du Festival acadien de Clare 2021 : festival hybride réussi

La direction du Festival acadien de Clare, de gauche à droite : Katelyn Robichaud, Émile Comeau, Stéphanie Arsenault, Normand Pothier, Dawn Comeau, Dianne Comeau, Solange Boudreau, Daniel LeBlanc (directeur général et artistique), Dianne Blinn et Caroline Thériault.   — Richard Landry
La direction du Festival acadien de Clare, de gauche à droite : Katelyn Robichaud, Émile Comeau, Stéphanie Arsenault, Normand Pothier, Dawn Comeau, Dianne Comeau, Solange Boudreau, Daniel LeBlanc (directeur général et artistique), Dianne Blinn et Caroline Thériault.  
Richard Landry
PETIT-RUISSEAU – Le Festival acadien de Clare a eu son Assemblée générale annuelle (AGA) le mercredi 24 novembre au bureau municipal à Petit-Ruisseau. Le directeur général Daniel LeBlanc a rapporté sur les activités du 66e Festival acadien qui a eu lieu du 31 juillet au 7 août et le 15 août 2021.

La présidente, Solange Boudreau, a d’abord rapporté que c’est avec une très bonne équipe que les activités du Festival acadien ont été organisées. « On a eu des bons commentaires du public. Quatre activités ont été organisées sur place dans la grande tente durant la semaine et tout était bien jusqu’à ce que la tente ait été inondée, mais c’était une expérience et le tout a bien marché », selon elle.

Pour sa part, Daniel LeBlanc a noté que le festival était un évènement hybride, c’est-à-dire comprenant différents formats. Il y a eu les spectacles sur place sous la tente et les autres présentations culturelles en ligne sur Facebook, Instagram et YouTube. « Les activités sous la tente n’étaient pas remplies, selon lui, mais on a réussi à sortir du monde. Ceux et celles qui sont venus voir les spectacles ont beaucoup aimé. »

Les quelque 30 activités et spectacles virtuels ont été présentés en temps réel selon un horaire envoyé avant les dates du festival. Environ 45 vidéos avaient été filmées à l’avance et celles-ci ont été vues par quelque 71 000 visites. Il y avait 104 artistes, dont plus de 80 % de la région de Clare. Il y avait parfois des artistes de l’extérieur de Clare en vue de les présenter aux gens locaux, a précisé le directeur général.

Daniel a de plus expliqué quelques projets du Festival dans la communauté. Il y a en particulier le projet Bête à l’École secondaire avec l’artiste Jacques Blinn visant à développer les jeunes de 5e et 6e années dans la musique. Un autre projet permettra de produire quatre vidéos grâce à un octroi de 24 800 $. Il y’a aussi la vente du calendrier de 2022 qui est commencée. 

« On veut organiser des projets pour le reste de l’année pour la communauté. Nous ne savons pas à quoi nous attendre pour 2022, mais nous sommes optimistes. Nous serons encore là avec des spectacles en ligne et sur place l’été prochain. Nous visons à faire revenir de plus en plus de monde pour socialiser alors que la pandémie le permettra. Nous avons beaucoup d’appui de la communauté et de plusieurs entreprises de Clare et c’est grandement apprécié. 

Tous les membres du Conseil d’administration du Festival acadien de Clare demeurent pour la prochaine année. Il s’agit de : Solange Boudreau – présidente, Émile Comeau – vice-président,  Stéphanie Arsenault – secrétaire, Dianne Comeau – trésorière, et Caroline Thériault, Dawn Comeau, Normand Pothier, Dianne Blinn, Katelyn Robichaud, Amélie Comeau, Karine Dandonneau et Julienne LeBlanc, directeurs.